Aziz Diop, préfet de Kankan

L’administration publique et toutes les écoles de la commune urbaine de Kankan ont été paralysées ce samedi, 16 mars 2019. Cette décision serait venue du préfet Aziz Diop, en connivence avec les femmes du RPG de Kankan, qui ont mobilisé du monde ce samedi pour réclamer un troisième mandat pour le président Alpha Condé, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Du lycée régional Almamy Samory Touré au lycée-collège 3 Avril, en passant par le lycée Moryfindjan et celui de Marien N’Gouaby, il n’y avait ni professeur ni élève sur les lieux. Les salles de classes et les portes des directions sont restées fermées.

Selon nos informations, les autorités éducatives auraient reçu un ordre des autorités préfectorales de fermer portes et fenêtres, pour que les élèves viennent grossir les rangs des femmes du RPG. Ces femmes ont manifesté à la place des martyrs ce samedi matin, affichant clairement leur position pour un troisième mandat en faveur président Alpha Condé.

Il faut dire que cette fermeture des écoles de la ville ne surprend personne d’autant plus que Kankan est un fief du parti au pouvoir. C’est pourquoi d’ailleurs, les appels à la grève du SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée) n’ont jamais réussi dans cette localité.

A retenir que les activités commerciales n’ont pas été affectées par la manifestation de ces sirènes révisionnistes.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Tél : (00224) 627 24 13 24

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin