La Fondation « Aziz Pour une Meilleure Education en Guinée » (FAMEG), a organisé ce samedi, 16 mars 2019, une opération d’assainissement de l’école primaire de Taouyah, dans la commune de Ratoma. L’activité a connu la participation notamment du chef de quartier de Taouyah et du président de l’Association des Parents d’Elèves et Amis de l’Ecole (APEAE), rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Depuis sa création en 2007 par Ibrahima Aziz Diallo, la Fondation Aziz pour une Meilleure Education en Guinée (FAMEG) s’illustre dans l’humanitaire, comme en témoigne son action de ce samedi. Les membres de la structure se sont mobilisés pour aller assainir l’école primaire de Taouyah.

Djibril Sylla

« Nous avons vu que nos écoles publiques, pour la plupart, sont dégradées. C’est pourquoi, depuis la création de la fondation, nous nous impliquons de temps en temps dans l’assainissement. Un des objectifs de cette ONG, c’est d’aider les élèves les plus démunis pour leur scolarisation, et aussi assainir les écoles. Mais, le choix de cette école n’est pas fortuit. C’est dans cette école que j’ai fréquenté de la 1ère année à la 6ème année. Donc après ma formation, nous nous sommes dit qu’il serait intéressant de venir donner un coup de main à nos petits frères, je veux parler des élèves », a expliqué Djibril Sylla, un des membres de la FAMEG.

Abondant dans le même sens, Elhadj Mamadou Saliou Keïta, secrétaire général de la Fondation Aziz Pour une Meilleure Education en Guinée (FAMEG), a dit que le leitmotiv de l’ONG, c’est de venir en aide aux élèves et aux institutions, c’est-à-dire les écoles.

Elhadj Saliou Keïta

« Nous sommes là aujourd’hui pour assainir complètement l’école, nettoyer les toilettes, et voir à la longue ce qu’on peut faire pour déboucher les WC. Cette action n’est pas une première. L’ONG a aidé beaucoup d’écoles : nous avons assisté le collège de Ratoma en y envoyant des livres et des table-bancs ; à l’école primaire de Hamdallaye, en plus du forage qu’elle a implanté, l’ONG a remplacé toutes les portes de l’école, nettoyé les ordures qui s’y trouvaient, a peint les salles de classes et a payé les frais de scolarité de certains élèves démunis. A Dixinn, l’ONG a doté certaines écoles en tables-bancs. A Bonfi, l’ONG a pris quatre élèves en charge. Les mêmes actions ont été menées aussi dans la sous-préfecture de Sanoun à Labé », a rappelé ce responsable de la fondation.

Momo Soumah

Très heureux de cette action humanitaire, monsieur Momo Soumah, directeur de l’école primaire de Taouyah, a remercié les membres de cette fondation. « C’est pour nous, une action salutaire. Nous commençons d’abord par vous remercier et vous féliciter de l’action d’assainissement que vous avez menée dans notre école. L’assainissement de notre école est une priorité pour nous parce que ça y va de la santé des élèves et des enseignants. Donc si vous avez eu l’initiative de nous accompagner dans ce domaine, ça nous galvanise, ça nous réjouit à plus d’un titre », a-t-il déclaré.

Aly 2 Sylla

De son côté, Aly 2 Sylla, le chef de quartier de Taouyah, a remercié les membres de la FAMEG pour cette initiative. Selon lui, ce geste constitue pour les membres de son bureau, « l’accomplissement d’un rêve. Celui de voir cette école devenir comme celles de la sous-région, dans le cadre de la propriété. Je salue aussi le travail qu’effectue la direction de cette école. Je peux dire que cette action aussi été rendue possible grâce au concours de la direction de cette école. L’assainissement est fondamental, parce que sans ça, il n’y a pas la santé. Surtout que l’école est un lieu public et populaire. Donc, la moindre infection, ça peut contaminer tout le monde. Donc, si cela est aujourd’hui une réalité avec ce que je vois sur le terrain, j’en suis fier », a dit le responsable local.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin