Exif_JPEG_420

La vie de couple est loin d’être un long fleuve tranquille. De multiples difficultés surviennent et conduisent quelques fois à l’infidélité et, au pire des cas, au divorce. Mais, que doit faire la femme pour garder son mari à la maison ? La question vaut bien son pesant d’or à un montant où de nombreux couples sont à couteaux tirés. Pour répondre à cette question, un reporter de Guineematin.com a interrogé quelques femmes rencontrées dans les rues de Conakry.

Ces femmes, interrogées par notre reporter, estiment que pour avoir un foyer stable, de nombreuses astuces sont à mettre à œuvre : tolérance, obéissance, attention, …

Pour madame Adama Doumbouya, vendeuses de denrées alimentaires, rester dans son foyer et garder son homme exigent d’accepter ses caprices, pardonner à fin d’éviter le divorce. « Si vous voyez que nous sommes restés au foyer, de la jeunesse à la vieillesse, jusqu’à nos jours, c’est parce-que nous avons supporté plusieurs choses et nous avons su pardonner.

Quand la femme accepte la souffrance, tes enfants vont évoluer et seront bénis. Toi fille qui dit, si tu te maries, tu ne peux supporter les caprices de ton homme, comment est-ce tu peux garder ton homme et rester au foyer? Si tu dis que tu ne peux le supporter, ça ne se passera pas devant toi. Au moment où il voulait de toi, les mots qu’ils te disaient, avant qu’il ne t’épouse, ne seront pas les mêmes après avoir eu un ou deux enfants dans le mariage.

Et si toi tu dis que tu ne peux pas supporter tous ces caprices avec un homme et qu’à chaque fois tu demandes le divorce, tu deviendras mère de deux à trois enfants de pères différents. Ce qui n’est pas bon pour ces enfants et pour la mère en question. Ce que je vais dire aux femmes, c’est d’être tolérantes, de pardonner, d’obéir afin de maintenir leurs hommes, car le mariage n’est pas facile, il y a plusieurs difficultés dans le mariage, il y a le regret. Mais, il faut toujours pardonner », conseille-t-elle.

Une autre commerçante va abonder dans le même sens. Pour Aïssata Yéro Diallo, elle a su garder son mari parce qu’elle a été une femme obéissante et tolérante. « Vous savez pourquoi vous les jeunes filles vous ne pouvez pas garder votre homme et rester dans un foyer, c’est parce-que vous vous attachez à plein de choses, le matériel, le luxe. Vous n’aimez pas travailler, vous aimez que le ménage soit fait par quelqu’un d’autre, tel que la cuisine, la lessive…

Mais, tel n’était pas le cas chez nous. Moi, quand je me suis mariée, mon mari n’avait rien et nous étions dans une seule chambre. Parfois, on gagnait difficilement à manger. Mais, je ne me suis jamais plaint à qui que ce soit. J’ai toujours obéi et pardonné. En plus, c’est un homme bien », a dit la bonne femme.

Par ailleurs, Aissata Yéro Diallo demande aux jeunes filles d’être fidèles, de pardonner et d’aimer leurs belles familles. « Je dirais aux filles de pardonner, de rester patientes, d’être fidèle dans leur mariage, d’aimer la belle famille pour pouvoir garder son homme. Il faut également être tolérante, bien que les hommes sont insupportables quelques fois », rappelle-t-elle.

De son côté, Fatoumata Diané insiste sur l’attention que la femme doit accorder à son mari pour pouvoir le garder au foyer. « La femme, pour garder son homme et rester dans son foyer, il faudra qu’elle pardonne, qu’elle soit patiente et qu’elle prenne soin de son mari. Il ne faut pas l’obliger à te faire plaisir, même si les moyens ne le lui permettent pas.

Il faut éviter de lui briser le cœur à tout moment, car Dieu a créé la femme pour se soumettre. Je ne suis pas restée avec mon mari parce que c’est rose, je l’ai fait pour mes enfants. J’ai tout accepté de lui et j’ai pardonné, c’est pourquoi je l’ai avec moi jusqu’à présent », a fait savoir Fatoumata Diané.

Pour Nyoula Soumah, le mariage n’est pas toujours rose et la femme doit supporter pour avoir un foyer stable. « Le mariage est doux parfois, il n’est pas doux parfois aussi, parce qu’il y a des temps où tu es heureuses, mais il y a aussi des temps où le foyer devient amer. Par exemple, j’étais beaucoup d’accord et heureuse avec mon mari ; mais aujourd’hui, tel n’est pas le cas.

Ce qu’on avait l’habitude de faire auparavant, maintenant il n’y a pas ça entre nous. Si tu veux rester dans un foyer et garder ton homme, tu dois accepter beaucoup de choses, tu dois pardonner. Les hommes d’aujourd’hui font pleurer les femmes. Tu consacres ta vie à l’aimer, à le chérir et tu te rends compte qu’il cherche d’autres filles dehors. Ça, c’est très difficile », dénonce-t-elle.

En termes de conseils, madame Nyoula Soumah propose : « À l’heure actuelle, il faut beaucoup pardonner. Car, quand tu es chez ton mari, tu as beaucoup de respect et de considération par les autres. Je dirais à toute femme, quand tu veux garder ton mari, fait en sorte que quand il quitte le travail, il ne faut pas l’accueillir par des disputes. Il faut bien le dorloter, lui dire des belles choses, tu lui montres ton amour à son égard », suggère-t-il.

Fatoumata Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com