« Taux de chômage élevé, persistance de la précarité des jeunes et des femmes, délinquance juvénile, manipulation des jeunes dans les manifestations politiques, faible représentativité des jeunes et des femmes dans les instances de décision… » voilà entre autres maux dont souffre la jeunesse guinéenne aux dires du Coordinateur National du RAJGUI, Sékou DORE. Il l’a dit à l’occasion du lancement de la campagne nationale de plaidoyer sur les initiatives locales, ce mercredi 20 mars 2019, à la marie de Kaloum.

C’est un projet qui s’entendra du 20 mars au 30 avril dans 18 localités du pays dont Mandiana, Siguiri, Dinguiraye, Yomou, Guéckédougou et les 5 communes de Conakry.

Financé par le fonds des nations unies pour la consolidation de la paix, c’est une initiative de la plateforme du RAJGUI en partenariat avec WANEP ACORD Guinée.

Le lancement des travaux a été présidé par Madame le Maire Aminata TOURE CAMARA.

Il s’agit pour ces acteurs de plancher sur les actions à mettre en œuvre pour la paix, l’implication des jeunes et des femmes dans les instances de décision, le développement communautaire impacté notamment par les dégâts sur l’environnement dans les zones minières.

A cette occasion, madame le Maire de Kaloum a rappelé que la Guinée a accédé à son indépendance grâce aux jeunes, dont son père feu Ahmed Sékou TOURE, qui n’avait que 36 ans lors de l’accession du pays à l’indépendance.

Elle a par la suite rappelé les efforts mais aussi les difficultés rencontrées par les femmes guinéennes qui se battent au quotidien, pour la survie des nombreuses familles. La seule femme Maire du pays, a noté que les jeunes sont incontournables dans tout projet de développement. Aminata TOURE CAMARA a terminé son propos en rassurant le Réseau Afrique Jeunesse de Guinée et ses partenaires, de sa disponibilité à accompagner toute initiative allant dans le sens de la paix et du développement durable de notre pays.

De son côté, le Coordinateur National du RAJGUI a rendu hommage aux mêmes devanciers qui ont été à la base du développement du pays pour reprendre ses propres termes.

Sékou DORE mettra l’accent sur le rôle et la place incontournable des jeunes et des femmes dans le développement d’un pays comme le nôtre. Il a rappelé à cet effet, l’affirmation d’un penseur qui dit : « dis-moi quelle jeunesse tu as dans ton pays, je te dirai quelle nation tu auras ».

Une lancée poursuivie par K.SOMPARE qui a fait remarquer qu’en République de Guinée, « les femmes et les jeunes représentent respectivement 53% et 65% de la population et ceux de moins de 25 ans, représentent un ratio de 66% sur une population de 12.5 millions d’habitants, et donc un fort potentiel pour le développement du pays. En plus de leur poids démographique, les jeunes vivent des situations spécifiques qui limitent leur épanouissement social et économique.

Le plus souvent, ils sont consultés et mobilisés pour élire des candidats et ensuite relégués au second rang pour des postes d’assistants ou d’adjoints aux responsables… ». Elle poursuit en disant que « l’importance de la contribution des femmes et des jeunes dans le développement de la nation ne fait aucun doute. Toutefois, ne pas prendre en compte leur participation et leur bon positionnement dans la gestion des affaires publiques du pays constitue un frein à la paix et au développement durable ».

Quant aux partenaires, le Représentant de ACORD Guinée à la cérémonie, Kaman KOULEMOU, a rappelé le contexte guinéen, selon lui, caractérisé ces 10 dernières années, par des « manifestations occasionnées, par les violences inter-ethniques, l’effritement du tissu social, les comportements inciviques dont la destruction des édifices publiques, la désobéissance aux autorités.

Le Président du CA du RAJGUI dans son allocution a tenu, comme ses prédécesseurs à faire une sorte de plaidoyer pour le positionnement des jeunes dans les instances de décision du pays. Dr Alpha Abdoulaye DIALLO dira que le RAJGUI est présent dans les 33 préfectures et les 8 régions administratives depuis sa création en 2004.

La cérémonie a pris fin sur une note d’engagement des participants visiblement déterminés à se faire une place dans les sphères socio-économiques et politiques du pays.

Idiatou CAMARA

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com