La Guinée a mis en place son premier tribunal de commerce ce mercredi, 20 mars 2019 à Conakry. Interrogé sur le sujet, Chérif Mohamed Abdallah Haidara, président du groupe organisé des hommes d’affaires(GOHA), s’est félicité de la mise en place de ce tribunal.

« L’initiative de la mise en place du tribunal de commerce de Guinée mérite d’être encouragée non seulement auprès de nos autorités mais aussi auprès des partenaires techniques et financiers pour son bon fonctionnement. C’est quelque chose de très important dans le milieu des affaires en République de Guinée.

Ce tribunal doit juger les litiges commerciaux et économiques dans les industries, banques, assurances, commerce etc. Le GOHA a des juges consulaires au sein de ce tribunal. La seule différence entre ce tribunal et la chambre d’arbitrage, est le fait que la chambre arbitre le plus souvent et règle les problèmes à l’amiable », a-t-il entamé.

Selon lui, si ces deux structures fonctionnent normalement, cela va favoriser l’environnement des affaires dans le pays. «Tous les opérateurs économiques doivent savoir que désormais que nous avons l’outil qui peut nous aider à trouver des solutions à beaucoup de nos problèmes. C’est pourquoi le GOHA est carrément dedans.

C’est un honneur pour tous les membres de notre organisation à l’intérieur comme à l’extérieur de la Guinée. Ce tribunal peut permettre aux opérateurs économiques d’exercer leurs activités en toute liberté et en toute assurance parce qu’ils sont désormais protégés par la justice(le tribunal de commerce et la chambre d’arbitrage)», a-t-il indiqué.

Avant de terminer, le président du GOHA a informé tous les opérateurs économiques, la chambre du commerce international (ICC) dont il est le représentant en Guinée, le bureau du système de certification international qu’il représente en Afrique que désormais le GOHA fait partie du tribunal du commerce et la chambre d’arbitrage de Guinée.

Gohainfos

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com