Un éboulement est survenu hier, dimanche 24 mars 2019, à Balato, district relevant de la sous-préfecture de Kintinian, dans la préfecture de Siguiri. Il a coûté la vie à un homme d’une quarantaine d’années, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Siguiri.

C’est dans une ancienne mine d’or appelée Laminibè que cet éboulement est survenu dans la matinée d’hier dimanche. Abou Kourouma, 42 ans, s’est retrouvé coincé dans le trou. Il a fallu de longues heures de recherche pour que son corps soit retrouvé dans la soirée.

Alpha Diallo, agent de la Croix-Rouge locale, regrette l’attitude des mineurs qui s’obstinent à aller travailler dans les anciennes mines d’or jugées risquées. Et cela, malgré les multiples éboulements mortels enregistrés dans ces mines.

« Malgré toutes les sensibilisations, les jeunes prennent toujours le risque pour descendre dans les trous les plus risqués par ce qu’ils pensent que l’or se trouve en abondance dans les anciens trous. Cet éboulement s’est produit à 10 heures du matin, mais c’est seulement à 19h30 que le corps de la victime a été retrouvé », a-t-il indiqué.

Le corps d’Abou Kourouma a été ramené dans son village à Tökounoun, dans la préfecture de Kankan, où il sera inhumé.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com