Discours d’Alpha Condé au siège du RPG : les FSG écrivent à la Procureure de la CPI

Après l’indignation, place à l’action. Les Forces Sociales de Guinée ne se sont pas limitées à la simple condamnation des propos tenus, le dimanche 24 mars 2019, par le président Alpha Condé au siège du RPG Arc-en-ciel et à l’invite faite au Procureur de la République de poursuivre « le citoyen Alpha Condé ». Ces activistes de la société civile ont écrit aussi à la Procureure de la Cour Pénale Internationale pour lui demander « de garder un œil attentif sur notre pays et de prendre publiquement position afin d’éviter le chaos en Guinée ».

Guineematin.com vous propose ci-dessous le courrier que les FSG ont adressé à Fatou Ben Souda.

Conakry, le 27 mars 2019

Réf : 004/CN/FSG

A

Madame Fatou BENSOUDA

Procureure de la Cour Pénale Internationale

Objet : Information (incitation à l’affrontement) et transmission de pièces à conviction

Madame la Procureure de la CPI,

Par ce courrier, les Forces Sociales de Guinée, coalition d’organisations de la société civile guinéenne, souhaitent vous interpeller sur les différents signes précurseurs de crise majeure actuellement observables en République de Guinée.

Comme vous le savez certainement, les velléités du Président Alpha Condé pour un troisième mandat sont au centre de l’actualité sociopolitique depuis quelques mois. Il n’y a aujourd’hui plus de doutes à avoir. Il est tout à fait clair que le Président Condé envisage de modifier la Constitution dans l’optique de pouvoir se représenter alors qu’il arrive à la fin de son second et dernier mandat. Le scénario provoque des sensations de « déjà vu ». L’élu d’hier, aujourd’hui enivré par le pouvoir, devient prêt à tout pour garder son trône.

Le dimanche 24 mars 2019, le Président de la République présent au siège de son parti, a appelé ses militants à se tenir «prêts pour l’affrontement». Ce propos ne peut être considéré que comme une incitation à la violence et à la haine. Les tensions s’accroissent et nous percevons d’ores et déjà tous les ingrédients nécessaires à l’éclatement d’un conflit qui peut déboucher à la commission des crimes contre l’Humanité. 

Nous ne pouvons rester apathiques face à ce qui se trame et nous tiendrons le Président Alpha CONDE directement responsable des violences qui résulteront de son funeste projet. Vous trouvez ci-joint le lien vers l’extrait vidéo de la déclaration du Président Condé : https://www.youtube.com/watch?v=J5kFTr06xIY

Vous êtes à présent averti. En tant qu’acteur important de la communauté internationale, nous nous permettons de vous demander de garder un œil attentif sur notre pays et de prendre publiquement position afin d’éviter le chaos en Guinée. Nos acquis démocratiques, chèrement conquis, sont plus que jamais en danger.

En vous souhaitant bonne réception, nous vous prions d’agréer, Madame la Procureure, l’expression de notre franche collaboration.

La coordination Nationale

Le chargé des Opérations

                                                                                         Ibrahima Diallo

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS