L’incarcération du journaliste Lansana Camara a été l’un des sujets évoqués ce samedi 30 mars 2019, à l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire de l’UFDG. D’autres sujets relatifs à la casse à Kaporo rails et à la sortie ratée du président Alpha Condé le weekend dernier n’ont pas été occultés au cours de cette rencontre. La séance a été présidée par Ibrahima Chérif Bah, entouré de certains membres du bureau exécutif, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Depuis quelques jours, le journaliste du site Conakrylive.com, Lansana Camara, est illégalement détenu à la maison centrale de Conakry sur une plainte du ministre des Affaires Etrangères. Cette atteinte à la liberté de la presse a été commentée par Ibrahima Chérif Bah, qui dénonce des manœuvres d’intimidation.

« Nous constatons des manœuvres d’intimidation qui violent la loi et qui vont affecter tous les guinéens. Avec la presse, on veut nous museler, on veut qu’on se taise et qu’on ait peur. Au nom du président Cellou, nous sommes solidaires à Lansana Camara, car c’est un symbole aujourd’hui », a dit l’ancien gouverneur de la Banque centrale.

En ce qui concerne la démolition des maisons d’habitations à Kaporo rails et Kipé 2, dans la commune de Ratoma, Chérif Bah déplore cette tragédie tout en qualifiant le régime Alpha Condé de fasciste. « Kaporo Rails est l’expression même de l’acte d’un régime qui dévient fasciste, un régime qui sinistre sa population, un régime qui tue sa population.

Ils ont tué à Saoro, à Galapaye, à Womè, à Zogota ainsi que plus de 100 jeunes à Conakry à l’occasion des manifestations sur l’Axe de la démocratie. Ce pouvoir n’a pas une légitimité suffisante. Il pèse 18% depuis 2010 », rappelle l’ancien banquier.

Devant cet état de fait, Ibrahima Chérif Bah appelle à la mobilisation des militants de l’UFDG pour contrecarrer toute idée de modification de la Constitution en faveur du Président Alpha Condé.

Parlant de la sortie ratée du président Alpha Condé devant ses militants la semaine dernière, Chérif Bah préconise l’organisation d’un congrès du RPG pour écarter l’actuel locataire de Sékhoutouréyah. « J’aimerais demander au militant Alpha Condé, aux militants du RPG de faire un congrès en fin.

Qu’ils nous désignent un guinéen de souche, qui connaît la Guinée et qui viendrait compétir avec notre candidat en 2020. Cela va nous éviter le gaspillage des milliards qu’ils font aujourd’hui et ça va nous éviter des crises », estime l’opposant.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com