Le district de Gomba Missidé, relevant de la commune rurale de Kolenté, dans la préfecture de Kindia, a servi de cadre à la 8ème Zihara de Thierno Aliou N’Diaye, premier Waliou de Gomba, avant-hier samedi, 30 mars 2019. La cérémonie a été initiée par l’association des ressortissants du district de Gomba, résidants à Kindia et à Conakry, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la, préfecture.

Cette 8ème édition de la Zihara a été l’occasion pour les fils et filles de cette localité de se souvenir du Waliou de Gomba, décédé il y a 108 ans. « Nous célébrons cette année encore un de nos illustres martyrs qui a consacré sa vie durant à l’expansion de la culture islamique en Guinée mais aussi à la lutte anticoloniale. En effet, le Waliou Thierno Aliou N’Diaye s’est établi ici à Gomba et a partagé son savoir avec des personnes venues d’horizons divers.

Après avoir été lâchement arrêté et condamné par l’administrateur colonial, l’érudit a été rappelé à Dieu, son créateur, le 30 mars 1911 dans une triste prison de Fotoba, dans les Îles de Loos. Le Waliou fut inhumé dans le cimetière de la localité où il repose depuis en paix. Cela fait 108 ans », a rappelé Morlaye Camara, vice maire de la commune rurale de Kolentè.

Pour sa part, Elhadj Diouldé Sy Savané, arrière petit-fils du Waliou de Gomba, a exprimé sa joie par rapport à la réussite de l’événement. « Notre Zihara de cette année s’est déroulée dans de bonnes conditions. La joie se lisait sur tous les visages. Nous nous sommes mobilisés et nous nous sommes séparés dans les conditions souhaitées. Il n’y a pas eu de heurts ni de dérapage. Nous avons fait des prières pour la paix et l’unité nationale », a dit Elhadj Diouldé Sy Savané.

Parmi les personnalités qui ont pris part à cet événement, figure Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition guinéenne. Le président de l’UFDG s’est dit heureux d’avoir participé à cette autre Zihara. « Je viens de prendre part à d’autres Zihara à Labé. La Zihara de Thierno Sadou Mo Dalein et celle de Thierno Aliou Bhoubha N’dyan. Dieu m’a donné la chance d’assister également à la Zihara de Thierno Aliou de Gomba. Nous sommes venus demander des bénédictions aux fils et à la notabilité de Gomba », a fait savoir l’opposant.

Par ailleurs, Cellou Dalein Diallo a saisi l’occasion pour remercier les autorités de Kolentè avant de lancer un message de paix, d’unité nationale et de cohésion sociale. « Je suis venu répondre à l’invitation des fils de Gomba, résidents et ressortissants, pour prendre part à leur Zihara. Et, je ne suis là que pour ça, pas pour faire la politique ou pour faire la campagne. Je sais que les populations vivent ici ensemble dans la cohésion. Cela me réjouit, parce que je suis un militant de l’unité nationale, de l’égalité, de la citoyenneté, de la tolérance.

Parce que, pour moi, la diversité de la Guinée n’est pas un handicap, c’est une richesse, un atout. Mais, il faut l’exploiter comme un atout. La diversité linguistique et culturelle est une richesse qu’il faut préserver. Les hommes ont des valeurs qu’ils partagent, qui ne sont pas la langue, l’ethnie ou le parti politique. Ce sont les valeurs de la justice, l’attachement à la parole donnée, le respect des droits humains…

Cela, nous l’avons en commun et nous appartenons à un même pays. Le pouvoir passe, les partis politiques passent, mais la Guinée reste dans la diversité. Et nous devons tout faire pour promouvoir la fraternité entre les fils de ce pays pour qu’il y ait moins de violence et que nous vivions en bons musulmans », conseille le chef de file de l’opposition guinéenne.

Pour sa part, Thierno Mamadou Dian Baldé, président de l’Association des Ressortissants de Gomba à Conakry, a sollicité le retour des restes du Waliou dans le village qu’il a fondé. « Je suis très content du fait que les gens ont répondu massivement. La Zihara s’est déroulée comme on a souhaité. Je souhaiterais que le président de la République, le professeur Alpha Condé, nous aide à ramener les restes du Waliou d’ici l’année prochaine, comme il nous l’a promis », a laissé entendre monsieur Baldé.

De retour de Kolentè, Amadou Baïlo Batouala Diallo pour Guineematin.com

Tél : 628 51 67 96

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com