Les candidats au concours de recrutement au sein des forces armées guinéennes étaient conviés à une réunion d’information au stade préfectoral de Fodé Fissa de Kindia, hier lundi, 8 avril 2019. La démarche visait à échanger sur les dispositions envisagées pour la maîtrise de l’organisation des épreuves sportives qui démarrent aujourd’hui mardi, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

C’est le stade préfectoral de Kindia qui a servi de cadre à cette réunion préparatoire sur le concours de recrutement au sein des forces armées guinéennes. Selon le préfet, Elhadj N’Fansoumane Touré, membre de la commission d’organisation, « vous avez été invités ce soir pour vous préparer pour que nous puissions avoir, après les épreuves, 900 candidats et candidates. Après, ils vont continuer avec les épreuves intellectuelles.

Et, à l’issue de ces épreuves intellectuelles, il doit y avoir 300 de retenus qui vont être naturellement intégrés dans les forces armées conformément au communiqué de presse qui a été lu la fois passée. Donc, nous en appelons à l’esprit civique de vous tous pour que ces consignes qui viennent d’être dites soient scrupuleusement respectées.

Et nous prions Dieu le tout puissant que tout se passe très bien à Kindia, qu’il n’y ait pas de blessés encore moins de morts, parce qu’on vous a dit qu’être dans l’armée, c’est une bonne chose, mais ce n’est pas une fin en soi. Donc, il faut savoir ménager votre physique et votre santé », conseille le préfet.

Pour sa part Marie Tokeno Tolno, candidate à ce concours, a dit sa détermination à affronter les épreuves physiques et intellectuelles. « On était ce matin au lieu de départ. On est resté de 6 heures à 9 heures. Mais, on n’a pu courir aujourd’hui. Il y a trop de candidats. Les 2 000 ne peuvent pas courir aujourd’hui parce que l’espace est petit par rapport au nombre de candidats. On nous a appelés à 15 h, pour changer le lieu. On nous a envoyés vers Yabara.

Les hommes vont courir à partir de Wondima, virage dangereux, jusqu’à Samonronya. Les filles, c’est de la station Wondima jusqu’à Samonronya. J’ai déposé mes papiers. Par rapport à cela, je suis toujours motivée. On dit qu’on doit courir 6 kilomètres. Toujours, je suis motivée, car j’ai la foi. Et, je vais courir, je vais toujours gagner. Je prie le bon Dieu pour que je puisse être dans les 30 filles qui doivent être retenues », a-t-elle dit.

Il faut rappeler que l’épreuve de la course à pied doit se passer ce mardi 09 avril 2019.

De Kindia, Amadou Baïlo Batouala Diallo pour Guineematin.com

Tél : 628516796

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com