Mariama Camara

En séjour dans la préfecture de Kankan pour lancer un projet agricole, la ministre de l’agriculture, accompagnée de plusieurs cadres de son département, a visité les installations de l’usine projet coton basé dans le quartier Kankan-Coura, ce vendredi 12 avril 2019. Les travailleurs de cette usine ont saisi l’occasion pour adresser des doléances à leur ministère de tutelle, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

Cette visite de Mariama Camara intervient après plusieurs soubresauts et remous sociaux enregistrés ces derniers temps au sein de l’usine projet coton de Kankan, et qui lui ont valu la destitution de la direction générale et la mise en place d’un comité d’urgence. La ministre de l’agriculture est allée constater les réalités sur le terrain et échanger avec les travailleurs de cette unité industrielle.

Une occasion mise à profit par les travailleurs pour exprimer quelques préoccupations. « Dans une filière comme la nôtre, il faut que les différentes campagnes d’opération soient bien exécutées à temps, pour que les surfaces agricoles de la campagne suivante s’améliorent. A ce jour, nous n’avons pas pu encore atteindre le niveau de production ambitionné par le chef de l’Etat, malgré son soutien financier.

Kaba Camara

C’est pourquoi, madame la ministre, nous travailleurs du projet coton, sollicitons vivement auprès de votre autorité, la tenue d’un forum sur la filière cotonnière de Guinée. Ce forum doit être tenu par tous les acteurs du coton, afin d’élaborer un nouveau modèle de gestion avec des mécanismes financiers adéquats pour pouvoir donner un avenir à la filière », a sollicité Kaba Camara, porte-parole des travailleurs.

En réponse, la ministre de l’agriculture s’est dite consciente des difficultés auxquelles sont confrontés les travailleurs, mais elle les a exhortés à privilégier l’intérêt supérieur de l’usine. « Je sais qu’il y a eu beaucoup de problèmes ici. Alors, je me suis donné le temps de mieux comprendre, parce que pour qu’une activité prospère, il faudrait qu’il y ait la bonne volonté de tout le monde. Nous voyons l’état d’âme des travailleurs, mais par rapport à ça, il faut aussi voir ce que le coton représente pour tout un chacun (…)

Il n’y a pas longtemps, il y a eu des réactions par rapport à la gestion, nous avons essayé d’intervenir, ça a donné ce que ça a donné. Vous avez exigé à ce que M. Kaba (Bakary Kaba, ancien directeur du projet, ndlr) quitte le projet, c’est déjà fait. Je vous demande de faire confiance au président de la République, d’écouter les conseils du comité d’urgence. Donc, je compte sur vous pour continuer la sensibilisation pour qu’il y ait de l’accalmie ici. Ne faites pas du projet coton, un lieu que de revendication », a-t-elle demandé.

Après son entretien avec les travailleurs, Mariama Camara a visité les 868 tonnes de coton laissés à la merci des intempéries lorsque la direction précédente était aux affaires. « Ces balles de coton ont été mouillées, faute de moyens de transport. Nous avons fait venir un expert pour voir ce qui peut être récupéré. Je suis sûr que ce qui va être récupéré sera supérieur à ce qui va être négatif, néanmoins nous allons récupérer beaucoup », a-t-elle dit.

Selon la ministre Mariama Camara, une nouvelle direction sera bientôt nommée à la tête du projet coton de Kankan, après la période transitoire dirigée par le comité d’urgence mis en place suite à la destitution de l’ancienne direction.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Tél : 00 224 627 24 13 24

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin