Les femmes de Télimélé se sont fortement mobilisées ce vendredi, 12 avril 2019, pour saluer le désormais ex-préfet, Amara Lamine Soumah. La démarche vise à marquer leur reconnaissance pour tout ce que monsieur Soumah a fait pour la préfecture. C’est la salle de conférence du bloc administratif de la préfecture a servi de cadre à cette grandiose mobilisation, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Cette rencontre avait pour objectif de reconnaitre les efforts fournis par le préfet pour le développement de la préfecture. Amara Lamine Soumah a été récemment remplacé à ce poste par Amadou Sadio Diallo.

Kadiatou Bah

Dans une salle archi comble, Kadiatou Alpha Bah, directrice préfectorale de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance, a exprimé la gratitude des citoyens de Télimélé à l’endroit d’Amara Lamine Soumah. « Nous sommes là ce matin, avec toutes ces femmes, pour saluer monsieur le préfet et lui témoigner notre entière solidarité. Le destin est inévitable. Il a beaucoup fait depuis qu’il est venu dans notre préfecture. Nous avons constaté un changement positif. La séparation entre les humains est une chose douloureuse. Nous femmes de Télimélé, nous lui resterons reconnaissantes. Amara Lamine Soumah est parti mais, partout où il ira, cette localité aura un administrateur compétent et très expérimenté. Il ne nous a jamais fait du mal, avec lui on a fait qu’apprendre. Au nom de toutes les femmes, nous prions Dieu de lui trouver une bonne promotion. Qu’il sache que partout où il sera, il a notre bénédiction », a dit la directrice.

Pour sa part, Mariama Ciré Diallo a loué les réalisations faites par Amara Lamine Soumah. « Les actions qu’il a entamées et réalisées pour les femmes de Télimélé se passent de commentaires. Dieu le payera, j’en suis sûr. Mais, comme l’État est une continuité, je suis convaincue que celui qui est venu comme nouveau préfet emboîtera les pas de son prédécesseur. Que le tout puissant grandisse notre ex préfet, tout en lui trouvant une promotion dans un bref délai. En tout cas, nous sommes fières de lui et nous lui resterons reconnaissantes pour toujours », a lancé la dame.

Au moment où les larmes coulaient sur le visage de certaines femmes, Amara Lamine Soumah, ex-préfet de Télimélé, a remercié et félicité les femmes pour leur soutien. « Je suis comblé de joie… J’aime à le dire toujours, on doit suivre la nuque de son chef. Le président Alpha Condé, qui a eu l’amabilité de me confier ces fonctions, à le représenter, a dit qu’il dédie son deuxième mandat aux femmes et aux jeunes. Alors, ma première préoccupation, c’est la paix et la quiétude sociale. Quand cette paix est retrouvée, il est important de s’occuper des femmes et des jeunes. Ce que je retiens de nos sœurs, de nos tentes où nos épouses, est qu’elles sont sur la bonne voix. La femme de Télimélé, si elle n’est pas fonctionnaire, elle est au marché, dans les plantations. En un mot, elle est dans les groupements. Je les ai vues dans cette voix du progrès. Donc, c’était facile pour moi de les accompagner. Vous avez abandonné vos activités ce matin pour être avec moi puisque je suis muté et remercier ce qui est fait. Vraiment, cette reconnaissance là, les mots me manquent pour vous remercier. Alors, cette visite là me va droit au cœur. Mes collaborateurs et moi, nous vous resterons reconnaissants. Si ce que nous avons fait ici pendant mon petit temps était mauvais, on n’allait pas vous voir aujourd’hui. C’est une leçon pour moi. Partout où j’irai, je vais redoubler d’efforts pour les femmes et pour les jeunes », a laissé entendre Amara Lamine Soumah.

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Tél. : 622525250

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin