L’artiste guinéen Abdoulaye Camara, alias Bras Cassé, a été victime d’une agression dans la soirée de ce lundi, 15 avril 2019. Selon lui, plusieurs hommes armés et habillés en tenue militaire se sont rendus à son domicile situé dans la sous-préfecture de Wonkifong (Préfecture de Coyah), pour tenter de l’assassiner.

« C’est à 20 heures 28 que deux pick-up de militaires sont arrivés chez moi à Mangatta, dans la sous-préfecture de Wonkifong. Ils ont dit qu’ils cherchent l’artiste Bras Cassé. Ils disent que c’est Alpha Condé qui les a envoyés. Comme j’étais pas bien habillé, ils ne m’ont pas reconnu. Mais, ils m’ont terrassé et ont déchiré ma chemise. Entretemps, la population s’est mobilisée pour venir me secourir. C’est ainsi qu’ils sont partis ; mais, ils ont promis de revenir après. J’ai contacté le commandant de la gendarmerie de Wonkifong qui est venu chez moi. Il a promis de m’envoyer quatre agents qui vont garder ma maison jusqu’à demain », a témoigné au téléphone de Guineematin.com, le chanteur.

L’artiste se dit étonné par cette agression parce que, dit-il, il n’a pas sorti un son ces derniers temps et n’a rien fait contre le pouvoir d’Alpha Condé. Il dit avoir pris quand même les numéros des pick-up qui sont allés chez lui pour une éventuelle poursuite judiciaire.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com
Tél. : 628124362

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin