Le sous-préfet de Kollangui, Rémy Péguita Soaromou, le maire de la commune rurale, Elhadj Lamine Diallo, le chef du poste de la police de la zone, Lieutenant Kamano, et deux autres agents de la Garde Communale sont attendus aujourd’hui par le juge de paix de Tougué. Ces autorités locales devraient expliquer les circonstances de l’évasion du jeune Ousmane Barry du village de Lâbha qui est accusé d’avoir violé une fillette de 14 ans, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Ce cas de viol, qui a été confirmé par les services de santé, a été perpétré le samedi dernier, 13 avril 2019, au chef-lieu de la commune rurale de Kollangui, dans la préfecture de Tougué, relevant de la Région Administrative de Labé. C’était à l’occasion d’une soirée dansante organisée dans la localité.

Après cet acte criminel, les parents de la victime ont saisi les autorités de Kollangui qui ont dépêché les agents de la garde communale sur le terrain pour interpeller le résumé violeur, Ousmane Barry, conducteur de taxi-moto dans la zone.

Le prévenu a immédiatement été confié par les autorités locales au chef du poste de la police de la zone, le lieutenant Kamano, basé à Koïn.

Malheureusement, l’accusé a traîné avec ces services de police de la localité pendant plusieurs jours avant de s’échapper.

Informé de la situation, le juge de paix de Tougué, Souleymane Kouyaté, a invité le sous-préfet de Kollangui, Rémy Péguita Soaromou, à se rendre à son bureau avec le maire de la commune rurale, Elhadj Lamine Diallo, le policier, lieutenant Kamano, et les deux agents de la Garde communale pour éclairer sa lanterne sur les circonstances de cette évasion suspecte qui éclabousse les autorités locales.

En attendant, le sous-préfet de Kollangui, Remy Péguita, interrogé dans la matinée de ce mercredi, 17 avril 2019, par Guineematin.com, a dénoncé ce qu’il qualifie de négligence coupable du lieutenant Kamano à qui il aurait demandé de transférer à temps le dossier à Tougué.

L’autorité locale ajoute que c’est le sixième (6ème) cas de viol signalé dans la zone à l’actif de ce jeune Ousmane Barry.

Dossier à suivre !

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin