Le passage de Sidya Touré, président de l’UFR (Union des Forces Républicaines), chez nos confrères de la radio Espace FM ce jeudi, 18 avril 2019, a provoqué un attroupement à Matoto. Plusieurs militants de l’ancien Premier ministre s’y sont mobilisés pour acclamer leur champion, qui a tiré à boulets rouges sur le régime Alpha Condé. Il s’en est suivi au moins deux arrestations, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est le responsable de la communication de l’UFR, Ahmed Tidjane Sylla, qui a donné cette information. Selon lui, « après le passage du président Sidya sur les Grandes Gueules de la radio Espace FM, beaucoup de gens se sont mobilisés sur les lieux pour l’applaudir. Certains d’entre eux portaient des T-shirt où c’était écrit Non au 3ème mandat. Maintenant, quand les gens se sont dispersés, il y a des policiers qui sont venus prendre un jeune, prétextant qu’il porte un T-shirt qui dit non au 3ème mandat. Ils l’ont envoyé au commissariat central de Matoto ».

La nouvelle de son arrestation s’est aussitôt propagée et a poussé les jeunes à venir sur les lieux, ajoute le responsable de la communication. « Quand les jeunes ont appris ça, ils se sont regroupés pour se rendre au commissariat central de Matoto pour exiger la libération du jeune parce que pour eux, il ne peut pas y avoir un problème pour ça. Arrivés là-bas, on leur a dit de quitter les lieux. Finalement, un d’entre eux aussi, du nom de Moko Touré, a été arrêté. Au moment où je vous parle (15h 10 mn), il est détenu par les agents. Les jeunes se sont regroupés sur les lieux pour exiger la libération des deux personnes arrêtées », a dit Tidjane Sylla.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tel 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin