Comme indiqué dans une précédente dépêche de Guineematin.com, deux militants de l’UFR de Sidya Touré ont été interpellés ce jeudi, 18 avril 2019, pour avoir manifesté leur opposition à un pouvoir à vie du président Alpha Condé. Après avoir passé plusieurs heures au commissariat de la police de Matoto, les deux jeunes opposants ont été conduits au tribunal de première instance de Mafanco.

Dans sa décision, le tribunal de Mafanco a tout d’abord constaté que le principal accusé, Mohamed Bangoura, est un mineur. Il a alors été confié au tribunal pour enfants et devrait passer cette nuit en garde à vue au commissariat de police de Mafanco…

Pour sa part, Moko Touré (qui était allé au commissariat de Matoto demander la libération de Mohamed Bangoura), il a été mis à la disposition du parti UFR. Mais, il lui a été demandé de se présenter au tribunal de Mafanco le lundi 29 avril 2019 pour son procès. En attendant, Moko Touré rentre chez lui…

A suivre !

Du TPI de Mafanco, Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin