Les Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) de Mouctar Diallo, actuel ministre de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune, regrettent ce qu’elles qualifient de « sortie malheureuse » de Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), à l’occasion du meeting organisé hier, mercredi, 17 avril 2019, par la fédération de son parti à Pita, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Les Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) de Mouctar Diallo, actuel ministre de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune viennent de se faire l’écho des propos tenus par l’honorable Fodé Oussou Fofana, hier, mercredi, 17 avril 2019, au siège de l’UFDG à Pita. Propos qui ont été relayés par Guineematin.com ce jeudi, 18 avril 2019. Un proche collaborateur du ministre Mouctar Diallo a contacté votre quotidien en ligne pour partager l’état d’âme des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) à ce sujet.

Bah Alpha

« On a suivi avec beaucoup de regret la sortie malheureuse de Fodé Oussou Fofana au siège de l’UFDG à Pita. Il nous parle des 103 morts de Ratoma. Quand les responsables de l’UFDG parlent de ces morts, c’est comme s’ils regrettent que ce chiffre se soit arrêté brusquement. Ils le brandissent comme un trophée de guerre. C’est vraiment pathétique » a déclaré le chargé des affaires électorales aux NFD, Alpha Bah.

Cet assistant au cabinet du ministre de la Jeunesse s’étonne aussi que l’honorable Fodé Oussou Fofana se demande où est Pita, parce que la ville abrite ce tournoi de football en guise de reconnaissance du Fouta au président Alpha Condé.

« La mobilisation autour de cette compétition sportive est la cinglante réponse que les citoyens de Pita apportent à Fodé Oussou Fofana. Ils ont juste compris le jeu de Cellou Dalein et de l’UFDG, dont le seul but est de s’enrichir et d’occuper des postes de responsabilité, sur le dos du Fouta. Aux dires de beaucoup de personnes, Fodé Oussou possède une véritable fortune à l’extérieur, notamment une villa cossue au bord de la mer à Dakar » accuse-t-il.

Selon ce soutien indéfectible de Mouctar Diallo, à la question de savoir où est Pita, Fodé Oussou Fofana a voulu inciter les populations locales à une violence physique contre le ministre Mouctar.

« Peine perdue. La manipulation mentale que l’UFDG a réussie à Ratoma, appartient au passé.

Il n’y aura plus jamais d’autres victimes de ses manœuvre diaboliques et sataniques, ni à Ratoma, ni à Pita et nulle part ailleurs en Guinée. On en a marre de leur décompte macabre. L’UFDG devrait plutôt s’occuper de la minable mobilisation enregistrée ce 17 avril, car il a fallu plus d’une semaine de préparation et près de 500 millions de francs engloutis pour ce meeting raté, qui était initialement prévu à 11h, et qui ne s’est tenu qu’à 15h, faute d’affluence. Félicitation aux braves populations de Pita, qui ont tout compris » conclu-t-il.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél.: (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin