Comme annoncé sur Guineematin.com, le Syndicat National Autonome de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (SNAESURS) a décidé hier jeudi de suspendre le mot d’ordre de grève générale et illimitée. Mais, faute de communication, les enseignants-chercheurs ne sont pas allés donner cours ce vendredi, 19 avril 2019, à l’université Julius Nyéréré de Kankan, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Tôt ce vendredi, étudiants et responsables se sont présentés dans l’enceinte de l’université de Kankan. Ils ont pris part à la montée des couleurs. Les étudiants sont allés dans les salles de classe. Malheureusement, aucun professeur ne s’est présenté.

Selon nos informations, ce n’est que ce vendredi matin que le bureau local du SNAESURS a été informé de la suspension de la grève par l’intermédiaire du secrétaire général de l’Université, Ansoumane Traoré. Monsieur Traoré n’aurait reçu la note de suspension de la grève que vers 22h dans la nuit d’hier.

Approché par notre reporter, le secrétaire général de l’Université Julius Nyerere de Kankan n’a ni confirmé, ni infirmé cette information. Il a plutôt suggéré d’aller rencontrer les syndicalistes.

Le secrétaire général adjoint du bureau local du SNAESURS, Sékou Fatoumata Condé, a préféré posé un lapin à notre reporter. Après avoir donné rendez-vous à notre reporter, monsieur Condé à préféré s’éclipser, tout en fermant son téléphone.

A rappeler que certains enseignants ont qualifié de trahison « la suspension d’une grève qui n’a même pas commencé ».

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA, pour Guineematin.com

Tél : 00 224 627 24 13 24

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin