C’est sur fond de deuil que le principal parti de l’opposition guinéenne, l’UFDG, a tenu ce samedi, 20 avril 2019, son assemblée générale hebdomadaire. Les débats ont essentiellement tourné autour du tournoi de football organisé à Pita par le ministre de la Jeunesse, Mouctar Diallo, et la question de la nouvelle Constitution que le pouvoir s’apprête à soumettre aux guinéens pour prolonger le mandat d’Alpha Condé à la tête de notre pays, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est par l’observation d’une minute de silence pour le repos de l’âme d’Elhadj Telly Bah, décédé ce samedi à Dakar, que Dr Fodé Oussou Fofana a entamé son discours. Selon lui, le défunt est le propriétaire du domaine où se trouve construit le siège de l’UFDG, à Commandayah.

En ce qui concerne le tournoi de football qui vise à reconnaitre les actions réalisées par Alpha Condé pour le Fouta, le vice-président de l’UFDG a demandé aux militants de clore le débat. Selon Dr Fodé Oussou, cette activité, conduite par Mouctar Diallo, n’est pas une préoccupation de son parti.

D’ailleurs, il a donné raison au ministre conseiller à la présidence, Elhadj Bah Ousmane, qui a justifié son absence du tournoi par des raisons de dignité. « Monsieur Bah Ousmane n’est pas de notre parti, il est de l’UPR, mais originaire de Pita. Quand on lui a parlé du tournoi, il a dit : non ! Je ne peux pas parce qu’il y a un problème de dignité. Le problème entre monsieur Alpha Condé et Pita, ce n’est pas un problème de ballon ; mais, un problème de justice. 103 jeunes ont été tués à balles réelles et parmi eux, 82 sont de Pita.

Comment voulez-vous que monsieur Bah Ousmane, qui a de la dignité, qui sait que des gens de Gongoré ont été tués et qu’il n’y a pas eu de justice, comment voulez-vous que cet homme accepte d’aller devant les gens de Gongoré pour dire, sortez et applaudissez pour celui qui a tué vos enfants ? C’est ce que Mouctar a fait. C’est terminé, Mouctar est rentré dans l’histoire de la Guinée par la petite porte et il n’en sortira jamais », soutient Dr Fodé Oussou Fofana.

Pour prouver que Pita reste toujours sous le contrôle de son parti, Dr Fodé Oussou Fofana rappelle que le Président Alpha Condé avait déjà investi plusieurs milliards de francs guinéens dans son fameux projet de Manden Djallon. Mais, un projet qui avait échoué à l’époque parce que, dit-il, l’UFDG a remporté toutes élections dans la préfecture par après.

Quant au projet de changement de la Constitution, second sujet à l’ordre du jour, le président du groupe parlementaire Libéral Démocrate demande aux militants de son parti de se mettre en rapport avec le Front National pour la Défense de la Constitution et d’éviter d’aller en solo. « Cette affaire de nouvelle constitution n’est pas une affaire de l’UFDG ou de l’opposition républicaine.

C’est problème du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). Si vous devez faire des T-shirts, il faut que tout le monde se mette à la disposition du Front. Il ne s’agit pas de mettre des T-shirts et écrire derrière l’UFDG est contre le 3ème mandat », a-t-il conseillé.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com