La mission de restructuration du RPG Arc-en-ciel vient de boucler ses travaux à Banankoro, dans la préfecture de Kérouané. Cette sous-préfecture qui n’avait qu’une section, se retrouve désormais avec une fédération, trois sections et 45 sous-sections. A l’issue de ce travail, la joie revient dans les rangs des responsables locaux du parti au pouvoir qui promettent la paix et l’unité dans la localité, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé sur place.

La section de Banankoro 1, celle de Banankoro 2 et celle du district de Warrou Kondero, vont désormais fonctionner aux côtés du tout nouveau bureau fédéral du RPG Arc-en-ciel dans la sous-préfecture. Cette restructuration appelée par le président de la République est vivement saluée sur le terrain. Balla Mansaré, secrétaire administratif de l’ancienne section, devenu secrétaire général de la section de Banankoro 2, exprime sa satisfaction.

« Nous sommes ravis de ce découpage et le rajeunissement du parti. Les gens voulaient déstabiliser le parti ici et faire croire au président qu’ils sont du RPG Arc-en-ciel mais en réalité ils ont une idée derrière la tête. Notre bureau est un bureau d’union qui correspond à l’esprit du président, celui de rassembler tous les Guinéens. Même ceux qui nous font la guerre depuis 1 an et 4 mois et nous ont empêchés de travailler, on les a tous impliqués », a-t-il déclaré.

De son côté, Elhadj Djomba Mory Traoré, ex-secrétaire général de la section RPG Arc-en-ciel, devient secrétaire fédéral du parti à Banankoro. Lui qui se sentait oublié par le président Alpha Condé, ne cache pas sa joie aujourd’hui.

« C’est un sentiment de joie qui m’anime aujourd’hui, car la vérité a triomphé. Tous ces troubles qui étaient ici, c’était la manœuvre d’un seul homme. Mais Dieu merci, le parti que j’ai créé ici a pris une grande envergure. Au moment où je créais la section RPG à Banankoro, personne n’osait prendre ce parti ici.

Car, il y avait ici un sous-préfet du nom de Bouréma Condé, l’actuel ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation. Ce dernier a causé beaucoup d’atrocités ici. On perdu les Mamady Diané et Djasso Condé ; Dioga de Sibiribaro a perdu sa maman en plein meeting du parti, elle a reçu une balle dans la poitrine.

Mais, il faut dire que nous nous sentions oubliés par Alpha Condé, il faut se dire la vérité. Moi, le véhicule qu’il m’avait offert m’a été retiré de force par des gens soutenus par des groupes de pression. Que le président sache qu’avant aujourd’hui, hier est passé. Lui-même, je me rappelle d’un de ses propos en 1998. Il disait ceci : les RPGistes, unissez-vous, car vous du RPG si vous n’êtes pas unis, il y aura l’avènement des hommes qui viendront vous déstabiliser.

Mais, s’ils trouvent que vous êtes unis, ils ne pourront rien. C’est ce moment qu’on traverse comme ça. Je suis heureux de ma nouvelle fonction, celle du fédéral du RPG à Banankoro. Et, nous allons œuvrer pour le maintien de la paix et le rayonnement de notre parti à Banankoro », a promis le nouveau responsable du bureau fédéral du parti au pouvoir dans cette sous-préfecture.

Moussa Oulen Traoré pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin