Recrutement dans l’armée : y a-t-il eu de la magouille à Tougué ?

Les épreuves physiques et intellectuelles du concours de recrutement dans l’armée ont pris fin à Tougué. 200 candidats ont été retenus à l’issue de ce test dans cette préfecture. Mais, des voix s’élèvent pour dénoncer la façon dont le processus a été mené. Certains candidats qui ont joint Guineematin.com par téléphone, fustigent une véritable magouille dans la conduite de cette opération. Des informations aussitôt démenties par le préfet de Tougué, Abdourahmane Koïn Baldé.

Pour certains candidats au recrutement dans l’armée, il ne valait pas la peine d’organiser le test qu’il y a eu Tougué. Car, disent-il, il n’a pas été question d’un test mais plutôt une entreprise de magouille, mise en place par les autorités locales, le préfet et le vice maire particulièrement. « D’abord, au niveau du dépôt des dossiers, il y a eu de la magouille. Même après le délai prévu pour le dépôt, on a donné la possibilité à d’autres personnes de déposer leurs dossiers.

Quand tu viens trouver que le délai est dépassé, tu payes de l’argent pour qu’on prenne tes dossiers. Ce fut le même cas lors des épreuves aussi. Au niveau de la course, il était prévu de parcourir 8 kilomètres : 4 à l’aller et 4 au retour. Mais, certains ont été retenus sans avoir pris part à la course et sans avoir fait les autres épreuves physiques prévues. Ils ont été épargnés de ça tout simplement parce qu’ils ont payé de l’argent.

Il y a des gens qui ont été parmi les 5 premiers de la course qui n’ont pas été retenus parce qu’ils n’ont pas donné des pots de vin. Quand on devait faire l’épreuve de Dictée-Questions aussi, on s’est retrouvé avec certains candidats qui sont analphabètes. Ils ont été retenus au détriment des diplômés. Dans ces conditions, le test n’avait pas son importance », fustige un candidat qui s’est exprimé sous anonymat.

Il accuse le préfet et le vice maire de Tougué d’être les artisans de cette magouille. « Il y a deux personnes qui sont à la base de cela : le président de la commission qui a été mise en place, c’est le premier vice maire de la commune urbaine, Mamadou Saliou alias Robert, qui est de l’UFDG, et le préfet de Tougué, Abdourahmane Baldé, qui un allié du RPG. Ces deux responsables sont là à manigancer et à recevoir des pots de vin des gens », soutient-il.

Joint au téléphone par Guineematin.com, le préfet de Tougué, Abdourahmane Koïn Baldé, a démenti formellement ces informations. Il assure que l’ensemble des épreuves se sont déroulés dans la plus grande transparence. « Je suis convaincu que les informations que vous avez reçues sont erronées, infondées. A Tougué, le recrutement s’est passé à ciel ouvert, devant tout le monde. D’abord, nous avons mis en place une commission qui était composée comme suit : elle est présidée par le secrétaire général chargé de l’administration, nous avons invité la DPJ qui était membre, nous avons invité le DRH qui est membre, nous avons invité l’éducation qui nous a envoyés un membre, il y avait également un de la santé.

En plus, nous avons fait participer le commandant de la gendarmerie, le commandant de la police, le commandant du bataillon de l’armée qui est à Tougué. Nous avons également la société civile et la commune urbaine. Voilà les éléments qui ont composé le comité chargé du recrutement. Et, les choses se passaient à ciel ouvert. La Dictée a été choisie devant tout le monde, et pendant que les candidats étaient déjà dans la salle. Nous nous sommes retrouvés tous, nous avons choisi les sujets que nous avons démultipliés dans les salles.

Ceux qui ont Bac et plus, nous avons choisi un sujet de Dictée et Questions de niveau 11ème et 12ème années. Et, ceux qui ont fait les écoles professionnelles et les élèves, on a pris un sujet de niveau 10ème année. Donc, si on vous apprend qu’il y a eu magouille, peut-être que c’est quelqu’un qui a échoué qui vous a informés. Parce que le processus était tellement bien suivi qu’on ne pouvait même pas magouiller », assure le préfet.

A rappeler qu’ils étaient 543 candidats dans la préfecture de Tougué. A l’issue des épreuves physiques et intellectuelles, 200 ont été retenus.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628124362

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS