Le gouvernement guinéen et l’Ambassade du Japon en Guinée ont procédé, ce mercredi 24 avril 2019, à la pose de la première du projet de construction d’écoles primaires et de collèges en zones urbaines. Financé par le Japon, le projet va permettre la construction de 186 nouvelles salles de classe dans 12 établissements scolaires de Conakry, a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

C’est en compagnie du ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation et celle de la Coopération et de l’Intégration Africaine que l’ambassadeur du Japon en Guinée, a lancé ces travaux. Ce projet, d’un montant de 1 milliard 913 millions de Yens soit environ 147 milliards de francs guinéens, sera mis en œuvre par l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) à travers des sociétés japonaises.

Mme Soumah Aïssatou Sy

Il permettra la construction de nouvelles salles de classe qui augmenteront les capacités d’accueil de 12 écoles publiques des communes de Ratoma et Matoto. Parmi les établissements scolaires bénéficiaires, figure l’école primaire de Dar es-Salam où la cérémonie de lancement officiel des travaux a eu lieu. Un motif de joie et de satisfaction pour la direction de cette école, madame Soumah Aïssatou Sy. « Le choix porté sur nous dans le cadre de l’extension de notre école pour une seconde fois à travers la coopération Japon-Guinée, nous réconforte. Et, nous les remercions du fond de notre cœur. Nous remercions le peuple japonais et toutes les autorités de notre système éducatif, du sommet à la base », a-t-elle dit dans son discours de bienvenue.

SE Hideo Matsubara

Hideo Matsubara, ambassadeur du Japon en Guinée, a rappelé que l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) qui doit réaliser le projet, a déjà une longue expérience dans tout le pays à travers la construction de 1000 salles de classe depuis 1991. En ce qui concerne ce nouveau projet de construction de 186 salles de classe, le diplomate indique que « 09 écoles primaires et 3 collèges seront construits dans les communes de Ratoma et de Matoto. Ces réalisations viendront augmenter les capacités des établissements existants dans ces deux communes de forte urbanisation pour environ 17 000 élèves. Il est à préciser que les écoles seront également équipées d’un nouveau mobilier scolaire et de blocs de latrines », a-t-il dit.

Dr Djenè Keïta

Pour sa part, Dr Djenè Keïta, ministre de la Coopération et de l’Intégration Africaine, a affirmé que « ces différentes réalisations dans le domaine de l’éducation, témoignent le plus éloquemment de l’excellente des relations d’amitié et de coopération existant entre le Japon et la République de Guinée. Elles illustrent aussi notre commune volonté de créer les conditions d’accès à la connaissance d’un nombre de plus en plus croissant de guinéens. Le gouvernement guinéen tient par ma voix, à exprimer sa profonde reconnaissance et ses sincères remerciements au gouvernement japonais pour ces nouveaux acquis de notre coopération bilatérale ».

Mory Sangaré

Enfin, Mory Sangaré, ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, a profité de l’occasion pour rassurer les élèves et parents d’élèves en ces termes : « le gouvernement du professeur Alpha Condé s’est engagé dans un vaste programme d’amélioration de l’accès ; quand on parle d’accès, ça veut dire qu’on parle de salles de classe. Nous sommes engagés dans un programme de normalisation de salles de classe surtout dans la capitale Conakry.

C’est pour cette raison qu’à travers la coopération japonaise, le gouvernement vient d’entamer la construction de cette infrastructure et dans cette logique, il construira 186 salles de classe dans les zones jugées défavorisées en termes d’écoles publiques. Le gouvernement du professeur Alpha Condé ne s’arrête pas à ce niveau, nous sommes engagés dans l’achat d’écoles (racheter des écoles privées, ndlr) dans ces mêmes zones », a annoncé Mory Sangaré.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tél. : 620 21 39 77/ 662 73 0 31

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin