L’ONG Youth Vision (Vision de la Jeunesse) a lancé hier, jeudi 25 avril 2019, la 6ème édition du Concours National d’Epellation (CNE). Organisé à Conakry, l’événement vise à aider les élèves à résoudre leurs problèmes d’orthographe et leur faciliter la prise de parole en public, a appris un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Cette 6ème édition du Concours National d’Epellation regroupe 620 candidats, venus de 124 écoles du pays. Comme les précédentes éditions, elle vise à améliorer le niveau des élèves guinéens dans la langue officielle de communication, en les incitant à l’apprentissage.

Ibrahima Diallo

« Ce concours d’épellation est une compétition d’orthographe, lexicale, réalisée à l’oral et comprend plusieurs tours. A ce titre, il permet à plusieurs jeunes élèves et candidats de maîtriser l’orthographe et la définition de plusieurs mots, améliorer la lecture, par conséquent, enrichir leur expression écrite et orale, surmonter leur stress et prendre la parole en public, cultiver en eux le goût de la recherche, et par conséquent, le goût aux études », a expliqué Ibrahima Diallo, responsable des programmes de Youth Vision.

Il précise que « contrairement aux cinq (5) précédentes éditions, cette année, nous avons réussi à toucher 9 préfectures à savoir : N’zérékoré, Kankan, Labé, Mamou, Kindia, Coyah, Dubreka, Forécariah, Télimélé, et les cinq communes de la ville de Conakry. Soit 620 candidats et 124 écoles touchées, pour 30 finalistes. Soit deux finalistes par localité, exceptée la commune de Ratoma qui, seule, a présenté 19 écoles, donc le double des autres localités et a le droit d’avoir quatre finalistes ».

Gouressy Diallo

Ce sont les candidats de la commune de Kaloum qui ont ouvert le bal de cette compétition. Selon Gouressy Diallo, directeur exécutif de l’ONG Youth Vision, 24 candidats ont pris part à cette compétition communale. A l’issue des épreuves, « deux candidats (une fille et un garçon) ont pu se qualifier en finale pour la commune de Kaloum. Nous allons poursuivre les compétitions communales demain et après-demain jusqu’au mardi prochain pour les autres communes », a indiqué monsieur Diallo.

Hadja Salimatou Diallo

Présente à cette première journée des travaux, Hadja Salimatou Diallo, fondatrice de l’Université et de l’institut René Levesque et partenaire de l’ONG Youth Vision, a salué la qualité de l’organisation. Elle a ensuite félicité et encouragé les initiateurs de ce concours qui, selon elle, « est une tâche très noble, parce que cela invite les enfants à étudier, les invite à l’émulation. Donc avec ça, nous pourrons avoir la crème et des enfants qui vont être des élites de demain.

Donc, voilà pourquoi toutes les fois qu’ils organisent, je suis avec eux, parce que je suis fière d’eux. C’est des produits que nous avons mis sur le marché de l’emploi. Alors, les encourager, c’est aussi aider la jeunesse guinéenne, aider les enfants à accéder à l’émulation, à se former. C’est tout ça qui me motive à davantage les accompagner », a-t-elle fait savoir.

A noter que les finales de cette compétition se tiendront au mois de juillet, après les compositions de fin d’année et les examens nationaux.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin