Cellou Dalein sur le projet de 3ème mandat : « Alpha donne au peuple la légitimité de demander son départ »

Après plusieurs semaines d’absence du pays, le leader du principal parti de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, a présidé l’assemblée générale hebdomadaire de son parti, ce samedi 27 avril 2019. A cette occasion, le président de l’UFDG s’est exprimé sur le débat en cours autour d’un éventuel troisième mandat pour le président Alpha Condé. L’opposant a affirmé sa détermination à s’opposer farouchement à ce projet, appelant ses partisans à se préparer au combat, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Pour Cellou Dalein Diallo, le président Alpha Condé aurait pu éviter aux Guinéens le combat qui se prépare s’il avait accepté de respecter la Constitution qui limite à deux le nombre de mandats présidentiels. Mais, puisque le chef de l’Etat décide de modifier cette Constitution pour briguer un nouveau mandat, le président de l’UFDG estime qu’il donne au peuple la légitimité de le chasser du pouvoir avant la fin de son second mandat en cours. « Alpha Condé est un facteur de division. Aujourd’hui, notre pays est divisé, la démocratie a reculé, l’Etat de droit n’existe pas. Il (Alpha Condé : ndlr) s’apprête à violer la constitution en commettant un parjure.

Il a juré sur une constitution qui stipule que nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs ou non. Aujourd’hui, assoiffé de pouvoir, voulant s’octroyer une présidence à vie, le monsieur veut commettre le parjure. Mais, ce parjure, c’est un atout pour nous parce qu’il nous donne la légitimité de demander son départ. Dès lors qu’il viole de manière délibérée la constitution, il donne au peuple de Guinée les outils et la légitimité de demander son départ », estime le chef de file de l’opposition guinéenne.

L’opposant réitère sa ferme détermination à empêcher Alpha Condé à changer l’actuelle Constitution pour s’octroyer un troisième mandat. Pour cela, il appelle ses partisans à se mobiliser pour mener le combat jusqu’au bout. « On a voulu qu’Alpha parte par les élections mais il ne veut pas. Comment on fait ? Il faut que vous soyez prêts. Il ne s’agit pas de manifester un jour et de rentrer, chercher à libérer les prisonniers.

Cette fois-ci, il s’agit de mener le combat jusqu’au bout. Et, il faut que vous soyez prêts pour ce combat contre l’assassinat programmé de notre démocratie, contre la violation de notre constitution. Ça va être dur, mais nous devons nous y préparer. Il s’agira de sensibiliser tout le monde. Le peuple algérien, celui du Soudan, du Burkina et du Zimbabwé doivent nous inspirer », a-t-il lancé.

Aux forces de défense et de sécurité, Cellou Dalein Diallo réaffirme son appel à la neutralité et à avoir un esprit républicain. « Ils (les policiers, les gendarmes et les militaires, ndlr) sont des citoyens guinéens, ils ont le devoir de défendre la paix, la constitution et tout ce qui est susceptible de déstabiliser notre peuple. Ils ont le devoir de se mettre du côté du peuple comme les militaires, les policiers et les gendarmes soudanais et algériens. C’est un devoir impérieux.

Ceux qui obéiront aveuglement à monsieur Alpha Condé pour tuer leurs compatriotes parce qu’ils sont en train de manifester, répondront devant les tribunaux nationaux ou internationaux. Il faut qu’ils soient des patriotes aguerris avec la capacité de discernement que la situation exige pour savoir de quel côté est la vérité, de quel côté se trouve le droit. C’est des citoyens à part entière. Nul n’est obligé à exécuter un ordre illégal », insiste le leader de l’opposition guinéenne.

Par ailleurs, Cellou Dalein Diallo compte ouvrir d’autres fronts contre le pouvoir d’Alpha Condé. Il s’agit notamment d’exiger l’installation des chefs de quartiers ainsi que les conseillers régionaux.

Pour terminer, le président de l’UFDG a félicité et encouragé le Syli national cadet qui dispute, demain dimanche, la finale de la CAN U17 en Tanzanie.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS