Honorable Abdourahmane Sinkoun Kaba

La visite du président Alpha Condé en Côte d’Ivoire, c’est l’un des points qui étaient à l’ordre du jour de l’assemblée générale hebdomadaire du RPG Arc-en-ciel, ce samedi 27 avril 2019. Le parti au pouvoir a expliqué à ses militants les accords que le chef de l’Etat guinéen a obtenus avec son homologue ivoirien, dont celui relatif à l’évacuation du minerai du Mont Nimba, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Pour les responsables du RPG Arc-en-ciel, cette visite d’Alpha Condé à Abidjan a été, avant tout, un honneur pour le président guinéen. Car, Alassane Ouattara, le président ivoirien, a profité de l’occasion pour saluer les progrès réalisés par le régime du Professeur Alpha Condé. « Il reconnait que la Guinée est sur le chemin des pays émergents de l’Afrique. Ce qui est un honneur. Et, je crois que vous devez applaudir ces actions, applaudir le président Alpha Condé et le président Alassane Ouattara », a déclaré l’honorable Sinkoun Camara, député de Kissidougou.

Ce membre du Bureau Politique National du RPG Arc-en-ciel a expliqué que cette visite du président Alpha Condé en Côte d’Ivoire a porté sur plusieurs points économiques, notamment la coopération énergétique. Parce que, rappelle-t-il, la Guinée est en train de se doter d’un véritable potentiel énergétique lui permettre de vendre du courant à d’autres pays voisins.

« Dans ce cadre, les deux pays se proposent de faire de l’interconnexion pour pouvoir distribuer cette énergie en République de Côte d’Ivoire. Ça c’est une très belle action, car le développement de l’Afrique commence par le développement de l’énergie. Si les pays africains se donnent la main pour le développement de l’énergie, dans un cadre organisé, c’est pour nous une grande fierté, et c’est pour nous un espoir de développement », s’est-il félicité.

L’autre résultat salué et vanté par l’honorable Sinkoun Camara, c’est l’accord entre les autorités guinéennes et ivoiriennes, portant sur l’évacuation du minerai du Mont Nimba. « Nous savons que depuis très longtemps, le problème d’évacuation des minerais est posé. C’est ce qui a fait que depuis l’indépendance jusqu’à maintenant, nous n’avons pas pu mettre en valeur ce grand gisement de fer.

Et, le président Alpha Condé, dans sa grande vision, dans son souci du développement du secteur minier, du développement économique donc de la République de Guinée, a réussi à établir des accords entre la Côte d’Ivoire et la République de Guinée pour l’évacuation du minerai du Nimba à partir de San Pedro (Côte d’Ivoire) ».

Le député uninominal de Kissidougou indique que Alpha Condé et Alassane Ouattara ont abordé également la question de la monnaie unique dans l’espace CEDEAO. « Dans le cadre du renforcement économique de la sous-région, les deux présidents ont projeté l’aspect du développement d’une fusion monétaire de la sous-région ouest-africaine (CEDEAO). La monnaie est un instrument de développement. Une monnaie forte, facilite le développement d’un pays.

Nous savons que toutes nos régions ouest-africaines recèlent d’immenses potentiels, mais si nous ne conjuguons pas les efforts, nous ne conjuguons pas nos efforts économiques, nous n’avons pas une monnaie unique, nous ne pouvons pas nous imposer face aux autres pays. Et c’est dans ce souci que les deux chefs d’Etat ont examiné très largement la nécessite d’une monnaie commune de la CEDEAO », a-t-il fait savoir.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin