De nombreux jeunes, membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), se sont réunis ce samedi, 27 avril 2019, au siège du mouvement à Kipé Dadya. A l’issue de leur rencontre, ils ont publié une déclaration dans laquelle ils réitèrent leur détermination à s’opposer à toute velléité de modifier la constitution guinéenne pour permettre au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat. Ils ont appelé aussi l’ensemble des jeunes de Guinée à « choisir le bon côté de l’histoire » en se joignant au FNDC pour barrer la route au projet de troisième mandat.

Guineematin.com vous livre ci-dessous leur déclaration lue devant la presse.

Déclaration du Collectif de Jeunes du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC)

Jeunes de Guinée,

Dans une situation de volonté manifeste de tripatouillage de la constitution par le régime en place en vue de donner un troisième mandat illégal au président Alpha Condé, les jeunes membres du Front National pour la Défense de la Constitution constitués en COLLECTIF, fidèles à leur engagement de défendre la nation et ses lois, tirant les leçons des évènements douloureux que le vaillant peuple de Guinée a connu dans un passé récent ainsi que celles de certains pays d’Afrique qui ont connu des guerres civiles à cause de la volonté de leurs chefs d’Etat de se maintenir au pouvoir, prennent leur responsabilité pour s’opposer à toute modification ou tout tripatouillage de la constitution.

C’est le lieu et le moment de rappeler que la Guinée s’est vidée d’une bonne partie de sa jeunesse qui préfère braver le désert et la Méditerranée au prix de sa vie du fait de la mal gouvernance que nous imposent monsieur Alpha Condé et son gouvernement. A ce titre d’ailleurs, la Guinée occupe le tristement célèbre deuxième rang des pays pourvoyeurs d’immigrés après l’Afghanistan.

Jeunes de Guinée

Nous, Collectif des Jeunes du FNDC, avons choisi le bon côté de l’histoire, celle de défendre la constitution. Car l’histoire est têtue, elle jugera chacun de nous en fonction de ce qu’il a été pour sa nation. Entre le choix d’hypothéquer son avenir et compromettre le développement national et la cohésion sociale contre des miettes et des illusions, et celui de défendre la démocratie et les lois de la République, notre choix est sans ambiguïté. Nous avons choisi le développement national et la démocratie dont un des principes fondamentaux est l’alternance.

Il est important de savoir que la défense de la constitution est une préoccupation qui incombe à tous les citoyens car il y va de notre avenir. L’histoire des pays tels que la Tunisie ou le Burkina Faso et celle plus récente de l’Algérie et du Soudan ont monté qu’aucune dictature ne résiste à la volonté populaire. Dans tous ces pays, la jeunesse a joué un rôle prépondérant en restant constante, ferme envers et contre tout.

Le Collectif des Jeunes du FNDC réitère leur engagement et leur détermination à être garant du respect de la constitution de nuit comme de jour et au prix de leurs vies.

Nous terminons cette déclaration en lançant un appel solennel à l’ensemble des jeunes patriotes de Guinée de s’associer au FNDC pour défendre le fondement de notre nation et de notre propre avenir.

Ensemble nous vaincrons.

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin