Comme annoncé précédemment, un affrontement a éclaté ce mercredi, 1er mai 2019, au Palais du peuple de Conakry, à l’occasion de la célébration de la fête internationale du travail. Des partisans des deux groupes rivaux se réclamant tous de l’USTG, ont échangé des jets de pierres et des coups de poing pendant plusieurs minutes.

Après ces accrochages, Abdoulaye Camara, le secrétaire général de l’une des branches de l’USTG, a accusé le groupe dirigé par Abdoulaye Sow (l’autre banche de l’USTG) d’avoir semé ces troubles. Il l’a dit au micro d’un reporter de Guineematin.com qui se trouve au Palais du peuple.

Décryptage !

C’est de la provocation. Comme vous savez, c’est la CNTG et l’USTG qui organisent au Palais du peuple. Nous avons écrit de façon officielle à l’administrateur du Palais et nous avons eu l’autorisation de venir fêter les festivités du 1er mai au Palais du peuple. Ils (les partisans d’Abdoulaye Sow, ndlr) sont venus nous agresser, malheureusement pour eux ils n’ont pas pu. Nous sommes là pour faire tranquillement la fête du travail, la fête des travailleurs.

Propos recueillis par Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tél. : 620213977/662730531

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin