Hadja Aissata Daffé, membre du forum des femmes parlementaires et députée de l’UFR

La loi sur la parité hommes-femmes a été adoptée à l’unanimité des députés présents à l’Assemblée Nationale, à l’occasion de la plénière de ce jeudi, 02 mai 2019. Cette nouvelle loi permet ainsi de « corriger la sous-représentation des femmes dans les institutions publiques, totalement ou partiellement électives, en instituant la parité entre hommes et femmes pour l’accès aux mandats électoraux et aux fonctions électives dans ces institutions ». Une adoption bien accueillie par les députées présentes au Palais du Peuple, siège du parlement Guinéen.

Les femmes députées se frottent les mains avec l’adoption à l’unanimité de cette loi, une initiative du Forum des Femmes Parlementaires de Guinée.

L’honorable Hadja Aissata Daffé, membre dudit forum et députée du groupe parlementaire Alliance Républicaine, s’est réjouie de l’adoption de cette loi sur la parité. «Je crois que c’est un chemin qu’on a parcouru depuis des années. Personnellement, je me réjouis du vote de cette loi parce que depuis près de 19 ans je suis en politique et mon combat a été toujours pour une meilleure représentativité des femmes aux postes de prise de décisions. Quand vous voyez aujourd’hui ce qui s’est passé, moi je crois que les femmes doivent se réjouir sur tous les plans. Parce que nous voyons que ce vote sur la parité est un passage vers l’égalité », a-t-elle laissé entendre.

C’est bien d’avoir voté cette loi, mais, estime l’honorable Aissata Daffé, elle doit être prise en compte dans l’actuel code électoral. « Il faut que le code électoral prenne en compte cette loi sur la parité. Ça sera le prochain combat. Il n’est pas bon que de voter cette loi, mais il faut que le code électoral qui est revenu pour une seconde lecture au parlement aussi en tienne compte », souhaite-t-elle.

Honorable Zalikatou Diallo

Abondant dans le même sens, la députée Dr Zalikatou Diallo, secrétaire générale du Forum des Femmes Parlementaires de Guinée, a dit toute sa satisfaction face à cette avancée. « C’est un sentiment de satisfaction. Et, nous remercions vraiment toutes les femmes parlementaires et tout le collectif des députés porteurs de cette proposition de loi sur la parité pour le travail accompli durant plus de deux ans, pour enfin aboutir à l’adoption de cette loi sur la parité qui est un coup de pousse à la carrière politique des femmes en République de Guinée ».

Interrogée sur ce que cette loi va changer sur le plan social, Dr Zalikatou Diallo dira « nous allons continuer à sensibiliser, à faire le plaidoyer comme nous l’avons toujours fait, pour que ces mentalités changent, pour que les femmes acceptent de venir en politique afin qu’on les mette en position d’éligibilité sur les listes de candidature à tous les niveaux ».

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel : 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin