Monsieur Moustapha Baldé, maire de la commune urbaine de Lélouma, est actuellement confronté à sa toute première difficulté avec sa famille politique de la Fédération de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), y des membres de son conseil communal, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Cette difficulté politique est liée à son discours prononcé lors du passage à Lélouma du nouveau gouverneur de la Région Administrative de Labé, Elhadj Madifing Diané, alors en tournée de prise de contact dans les préfectures relevant de sa juridiction géopolitique.

Les responsables, militants et sympathisants de la fédération de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) de Lélouma ont complètement désapprouvé la dernière partie du discours de bienvenue prononcé par le maire de la commune urbaine. Parce qu’à la fin, Moustapha Baldé a sollicité l’implication du gouverneur de Labé, Elhadj Madifing Diané, pour que le président Alpha Condé effectue une visite dans la préfecture.

Il a alors été reproché à Moustapha Baldé d’avoir pris seul cette initiative d’inviter le président de la République à Lélouma, parce qu’il n’a pas montré son discours à ses proches collaborateurs avant la réception du gouverneur de Labé.

En conséquence, dans les milieux de l’UFDG à Lélouma, on annonce un projet de lettre à adresser au bureau politique national du parti, sous le couvert du coordinateur régional des fédérations de l’intérieur, l’honorable Mamadou Cellou Baldé, député uninominal de Labé, pour se désolidariser officiellement de cette option prise par le nouveau maire de la commune urbaine, Moustapha Baldé.

« Nous ne voulons pas que le président Alpha Condé vienne à Lélouma au moment où on ne parle que de troisième mandat. C’est pourquoi, nous n’avons pas aimé le discours du maire qui a décidé de prendre seul cette lourde responsabilité de l’inviter dans ce contexte rempli d’incertitudes » regrette-t-on à Pettel, situé au cœur de la commune urbaine.

Sur cette question, on se rappelle que tout récemment, le bureau politique national de l’UFDG, par la voix du vice-président du parti, l’honorable Dr Fodé Oussou Fofana, a instruit les maires et les autres élus locaux du parti de sortir complètement du programme du tournoi de reconnaissance du Fouta au président Alpha Condé. Un tournoi qui a récemment été organisé à Pita par le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Mouctar Diallo, président des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD).

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin