« Islam et Internet » et « Les Lois du Jeûne du Ramadan », ces deux thèmes étaient au centre d’une conférence-débat organisée par l’Association des Elèves et Etudiants Musulmans de Guinée (AEEMG), en collaboration avec l’Association des Femmes pour le Rayonnement de l’Islam en Guinée (AFRIG).

La rencontre s’est tenue le jeudi, 05 mai 2019, à l’hôtel de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry. Elle a regroupé plusieurs femmes et des responsables de structures évoluant dans le cadre de la promotion de l’islam en Guinée, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Cette conférence a été animée par Elhadj Cheick Noury Touré, Imam et Recteur du Centre Islamique de Paris 19ème. Il s’est beaucoup accentué sur l’influence d’internet et des réseaux sociaux sur le monde. Un thème que les organisateurs ont choisi en raison de sa pertinence, selon la présidente de la cellule d’AFRIG, Hadja Bintou Sall.

« Nous avons choisi le thème Internet et Islam parce que nous sommes des mères de famille et avant tout nous sommes des musulmanes. Nous savons ce qui se passe sur les réseaux sociaux. Si on ne fait pas vraiment attention, nous risquons de perdre nos enfants, ils vont être déroutés. C’est pourquoi nous avons choisi ce thème. Présentement, c’est un fléau en Guinée. C’est pour juste éviter ces dangers », explique Hadja Bintou Sall.

Dans son exposé, le conférencier est revenu largement sur les avantages et les inconvénients des réseaux sociaux, mais aussi sur comment utiliser ces outils de communication. « Il y a ceux qui utilisent les réseaux sociaux comme moyen de faire la publicité pour leur commerce, d’autres les utilisent pour avoir des occasions de faire connaissance avec des gens, même si ces rencontres sont entachées quelques fois de corruptions et de comportements immoraux.

Ça les éloigne de leurs devoirs islamiques et sociaux. Il y a ceux qui les utilisent comme lieu d’échange d’idées et pour avancer des points de vue politiques et sociaux. Ces centres d’intérêts sont devenus une grande préoccupation des gens. Il n’y a pas de doute que l’investissement des gens dans ces réseaux sociaux d’une manière qui n’est pas saine les détourne de la réalité et les éloigne des vraies relations sociales.

Pendant le repas de famille, chacun est concentré sur son téléphone. Les réseaux sociaux éloignent des vraies valeurs et relations sociales. Ce n’est pas pour dire que l’internet est mauvais. C’est une technologie pour tout un chacun, à condition d’utiliser à bon escient », a indiqué Elhadj Cheick Noury Touré.

A l’issue de l’exposé du conférencier et des débats qui ont suivi, Fodé Mohamed Sacko, président du Comité exécutif national de l’AEEMG, s’est félicité des nouvelles connaissances acquises. Il promet que la structure qu’il dirige va multiplier ce genre d’activités pour aider les jeunes à mieux comprendre les réseaux sociaux et à en faire une bonne utilisation.

« J’ai appris beaucoup d’informations que j’ignorais. En ce qui concerne les dangers qui minent vraiment les jeunes et les plus jeunes parce qu’ils sont les plus vulnérables par rapport à la mauvaise utilisation de ces réseaux sociaux, nous allons nous efforcer à multiplier les informations, nous sommes dans les écoles et dans les Universités. Nous allons passer le message pour que le maximum de gens puisse être informé sur ce sujet important », a promis monsieur Sacko.

Mohamed DORE pour Guineematin.com
Tel : (00224) 622 07 93 59

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com