Le récent vainqueur du concours international de lecture du saint Coran au Koweït, Adama Sanoh, a été accueilli en héros dans la matinée de ce lundi, 6 mai 2019 à Banankoro, dans la préfecture de Kérouané. Une très forte mobilisation a caractérisé cette réception dans une commune rurale où l’Islam est la principale religion, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

À l’instar de certaines villes, comme Conakry et Kissidougou, Banankoro a accueilli dans la ferveur Adama Sanoh, vainqueur du concours international de lecture du Coran. La réception de l’enfant de 11 ans a créé une grande euphorie dans la ville.

Banankoro était en effervescence avec de nombreux motards. C’est à 10 heures que le véhicule transportant Adama Sanoh est apparu, escorté par les autorités sous-préfectorales et communales, ainsi que les associations islamiques de la localité.

Devant cette forte mobilisation, le préfet de Banankoro a exprimé ses sentiments. Selon le commandant Fran Mara, « depuis que je suis venu comme autorité, il n’y a que des bonnes nouvelles pour Banankoro. La réception d’aujourd’hui en est un exemple. Le premier du monde est guinéen, mais particulièrement de Banankoro. C’est une bonne nouvelle, car il a pris ce trophée devant les arabes et devant 185 États comme candidats. La population de Banankoro doit être fière de ça. »

Même son cloche chez le grand imam de Banankoro, Elhadj Moussa Sanoh. « Je suis très content. Je vous remercie de cet accueil historique car, depuis que je suis imam, je n’ai jamais vu une telle mobilisation ici. Vous avez montré que la ville de Banankoro est une ville de l’Islam. Vous avez abandonné vos différentes activités pour vous unir pour une cause commune. Je vais vous dire, soyez unis, seule l’union pouvait faire une telle chose. Continuez sur cette lancée chère population ! Débarrassez-vous de la haine. Si quelqu’un a du bonheur ici, c’est pour tout Banankoro… »

Longuement ovationné, Adama Sanoh a pris le micro pour réciter quelques versets coraniques. Il a fini par s’effondrer en larmes.

Pour sa part, Elhadj Oumar Kouyaté, notable de Banankoro, a félicité tous ceux qui se sont mobilisés pour apporter un soutien moral et financier à l’heureux gagnant qui fait désormais la fierté de la Guinée. « Nous remercions la communauté Peule d’avoir donné 75 millions de francs guinéens au jeune et 3 billets pour la Oumra à la Mecque. Nous remercions aussi la première dame pour lui avoir prêté un véhicule de l’Etat. Ce jeune n’est pas n’importe qui en Guinée », a dit le sage.

Depuis Banankoro, Moussa Oulen Traoré pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin