La première édition du concours préfectoral d’épellation a eu lieu à Télimélé avant-hier samedi, 04 mai 2019. La cérémonie est une initiative de l’Association des Jeunes Unis pour le Développement de Télimélé (AJUDT) en partenariat avec YOUVI. C’est la maison des jeunes qui a servi de cadre à cette rencontre en présence des responsables de la mairie, de la direction préfectorale de l’éducation et des responsables d’écoles, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Ce sont finalement vingt trois (23) candidats issus de cinq (5) collèges de Télimélé qui ont participé à ce concours avec deux (2) places disponibles. Des responsables locaux et une foule importante ont pris part à cette cérémonie.

Dans son discours, Thierno Mamadou Diallo, président de l’AJUDT, a expliqué l’objectif de ce concours. « La Compétition Préfectorale d’Epellation (CPE) a pour vision d’émanciper les élèves des différents établissements scolaires de Télimélé, rehausser leur niveau afin qu’ils puissent avoir un esprit de compétitivité, d’éloquence et de recherche. Ce concours d’épellation est une compétition d’orthographe qui permet aux élèves de maitriser de nouveaux mots, de connaître leur orthographe, enrichir leur expression écrite et orale, cultiver en eux le goût de la recherche », a-t-il dit.

Pour cette première édition, Thierno Mamadou Diallo a apporté des précisions. « Nous avons pris le soin d’inviter sept (7) collèges de la préfecture, dont 35 candidats pour seulement deux places qui participeront à la grande finale du concours national d’épellation de mots à Conakry. Si nous avons réussi cette première édition, c’est parce-que nous avons été accompagnés. C’est le lieu et le moment de remercier la Coordination Internationale pour le Développement de Télimélé (CIDT), le site d’informations Guineematin.com de monsieur Nouhou Baldé et la compagnie eau Fanta Sodjo ».

De son coté, madame Asmaou Barry, présidente du jury, a encouragé les organisateurs en les invitant à pérenniser ladite activité. Elle a également magnifié le bon niveau des compétiteurs.

Pour sa part, Bah Oumar, professeur de philosophie au lycée Ley-Wendou et membre du jury, a souligné le caractère serré de la compétition et le bon niveau des concurrents. « Trouver les deux gagnants dans un groupe n’a pas été facile. En réalité, tout s’est bien passé, l’organisation a été très parfaite. Pour cela, j’exprime mon sentiment de satisfaction par rapport à l’organisation que j’ai vue ce soir, bien que ce soit la première fois qu’un tel événement est organisé au niveau préfectoral à Télimélé. Nous tenons à remercier les organisateurs. Nous avons compris que les étudiants de Télimélé sont engagés à promouvoir le développement de l’éducation », a laissé entendre Oumar Bah.

Il est important de rappeler que c’est vingt trois (23) candidats, issus de (5) collèges, qui ont participé à ce concours pour deux (2) places. Après plusieurs phases, c’est Amadou Barry (9ème année au collège Kolly) et Fatoumata Binta Kahn Bah (9ème année au groupe scolaire ALIK) qui se sont qualifiés. Ils vont représenter la préfecture de Télimélé à la compétition nationale prévue à Conakry.

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Tél. : 622525250

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin