La communauté musulmane de Guinée a entamé le jeûne du mois saint de Ramadan le lundi dernier, 06 mai 2019. Un mois de pénitence, de privation d’aliments et d’autres plaisirs. En plus de ce comportement, les fidèles musulmans doivent s’habiller d’une manière décente. Au lendemain du début de ce mois, l’on remarque un changement du style vestimentaire dans certaines rues de Conakry, notamment chez la gent féminine.

Les mouchoirs, les pagnes, les voiles et autres hidjab ont remplacé les habits jugés incommodes. De nombreuses femmes et filles se sont « reconverties » à l’occasion de la venue du mois de Ramadan.

Beaucoup de citoyens, interrogés par un reporter de Guineematin.com ce mardi 7 mai 2019, apprécient l’attitude mais regrettent le fait qu’elle soit circonstancielle.

Aïssatou Diallo

Assiatou Diallo, rencontrée au quartier Démoudoula, dans la commune de Ratoma, a dit tout le bien qu’elle pense de ce comportement et demande aux jeunes filles de continuer dans ce sens. « Je vois que beaucoup de filles et de femmes s’habillent correctement, soit en tenue traditionnelle ou bien en voile. En ce mois de ramadan, je demande à tout le monde de bien s’habiller, surtout nous les femmes, parce que quand on s’habille en pantalon ou en jupe, ce n’est pas bon. C’est des péchés ».

Rose Delphine Haba

Même son de cloche chez Rose Delphine Haba, étudiante en 3ème année Economie. « J’avoue que c’est agréable de voir les femmes et les filles s’habiller en robe, en pagne. Il faut être responsable mais pas de porter des pantalons, des collants ou des jupes mini avec quoi on peut voir les fesses dehors. Depuis le début de ce mois, je vois beaucoup de femmes et des filles bien habillées. Je les encourage à continuer comme ça. Si non, c’est regrettable de constater que cela ne soit que pour le mois de Ramadan. Et en ce mois de Ramadan, ce n’est pas que les musulmans, mais les chrétiens et les païens doivent aussi respecter les principes. Avant le mois de ramadan, les jeunes s’habillaient n’importe comment. Mais maintenant, quand tu vois les gens tu diras que oui, c’est le mois de Ramadan. Les garçons sont en boubou ou en caftan, les filles aussi sont correctement habillées, la plupart d’entre elles sont voilées. Je leur demande de continuer dans ce sens », témoignage la jeune chrétienne.

De son côté, Fatoumata Binta Bah indique le mauvais habillement peut entraîner de mauvaises conséquences pour les hommes et les femmes. « Les femmes ont changé positivement de mode vestimentaire en ce mois de Ramadan. C’est important de s’habiller correctement, parce que c’est un mois qu’on doit vraiment respecter. Donc, le changement de style est primordial. Il faut que les gens s’habillent décemment pour respecter ce mois béni. L’habillement indécent peut entraîner de mauvaises conséquences. Ça peut amener par exemple, pour un homme, quand il voit une femme habillée indécemment, à penser autrement et cela peut conduire à la coupure involontaire du jeûne ».

Oustaz Alhassane Sow

Parlant des conséquences de l’habillement indécent, Oustaze Alhassane Sow, guide religieux et vendeur de livres coraniques à Koloma, invite les fidèles à couvrir leur corps aussi bien pendant le Ramadan qu’après. « Quand on jeûne, il faut préserver le jeûne. Plusieurs facteurs peuvent impacter le jeûne. C’est notamment le mauvais style vestimentaire. L’homme par exemple, ses parties intimes se situent entre le nombril et les genoux. Même s’il porte un caftan, si le caftan se déchire au niveau de ces parties, c’est là où il va arranger. Maintenant, le reste du corps, tout ce que tu mettras dessus va suffire. Par contre, chez la femme, c’est tout le corps qui est intime, y compris la figure et les paumes, selon certains maîtres coraniques. Pour d’autres, tout le corps, excepté la figure et les paumes. Mais, ces deux groupes de maîtres coraniques se rapprochent, parce que la différence c’est la figure et les paumes. En ce qui concerne les femmes qui se parent et sortent se montrer aux hommes, et les jeunes qui descendent leurs pantalons pour montrer leurs caleçons aux femmes ou aux filles, je les invite à éviter ça, parce que ça va gâter leur jeûne. Voir une seule fois quelqu’un dont les parties intimes sont exposées est pardonnable, mais regarder plus d’une fois, c’est du péché… S’agissant des femmes, qu’elles soient exposées ou non, si on les regarde plus d’une fois, ça gâtera ton jeûne. C’est une seule fois qui est pardonnée », a fait savoir Oustaze Alhassane Sow.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél: 622919225 / 666919225

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin