Les autorités communales de Labé ont procédé à l’assainissement de certaines parties de la ville dans la journée d’hier, dimanche 12 mai 2019. C’est le marché central et ses alentours qui ont bénéficié de ce coup de balai des élus communaux et de leur suite, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Comme il est de coutume, à la fin de chaque mois, la nouvelle équipe communale de Labé procède à l’assainissement de la ville. Pour la journée de ce dimanche, c’est le marché central et ses alentours qui ont été visés par cette opération.

Selon le maire, en plus des campagnes de sensibilisation, les autorités comptent mettre à contribution la garde communale pour appliquer le principe du « pollueur-payeur ».

Pour Mamadou Aliou Laly Diallo, « nous sommes en train de mettre à exécution notre plan d’action qui vise en partie l’assainissement de la commune urbaine de Labé. Mais, tout ce que nous déplorons, c’est le fait que le pollueur n’est pas payeur. Car, tout ce que nous consacrons comme dépenses pour mener cette activité, c’est sur des fonds propres et sur d’autres lignes budgétaires que nous tirons. Sinon en principe, si le pollueur était payeur, on allait mener l’activité sans rencontrer des difficultés. Parce que, pour le ramassage et le transport de ces ordures, nous avons loué des camions, des tricycles, nous avons recruté quarante femmes balayeuses que nous payons. C’est pourquoi, nous sommes en train de sensibiliser la population pour que le pollueur soit payeur. Et d’ailleurs, nous avons décidé de renforcer l’équipe de la garde communale en nombre et en équipements. Très prochainement, nous allons officialiser cela. Ces agents de la garde communale seront accompagnés des responsables de la commission assainissement de la commune, pour aller partout où l’insalubrité persiste, que ça soit devant les boutiques, magasins, garages ou ateliers, afin que la commune urbaine de Labé soit propre et soit un modèle de référence », promet-il.

Il faut noter que malgré les multiples efforts consentis par la commune pour la réorganisation de la ville, certains citoyens affichent encore une certaine résistance face à certaines actions. C’est le cas de l’assainissement de la ville et du déguerpissement des occupants de la voirie.

Depuis Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin