La chaîne de solidarité se poursuit en faveur des victimes du déguerpissement opéré récemment par le gouvernement guinéen à Kaporo-Rails, Kipé 2 et Dimesse, dans la commune de Ratoma. Les opérateurs économiques évoluant dans la commune de Matam ont offert un montant de 100 millions de francs à ces citoyens dont les maisons ont été démolies. La cérémonie de remise de ce don a eu lieu hier dimanche, 12 mai 2019.

Saikou Oumar Diallo

C’est Saikou Oumar Diallo, le président de la chambre de commerce de Matam et vice-président de la chambre régionale de commerce de Conakry qui a procédé à la remise officielle de ce chèque de 100 millions de francs au collectif des déguerpis. « Notre visite, c’est au nom de tous les opérateurs économiques évoluant dans la commune de Matam, plus précisément ceux de Madina, qui ont bien voulu venir assister les déguerpis de Kaporo-Rails dans leur souffrance en envoyant une enveloppe symbolique de 100 millions de francs pour ces victimes », a-t-il indiqué.

Selon lui, ce montant est le fruit d’une collecte de fonds initiée par la chambre de commerce de Matam et qui a été accueillie favorablement par les commerçants. « Quand un citoyen de la République partout où il se trouve a des difficultés, il faut lui venir en aide. Et le premier secours qu’on a fait, c’est d’appeler tout le monde à la solidarité, et les opérateurs économiques ont répondu favorablement à notre appel. Donc, c’est le résultat de cette collecte qu’on a fait remis aujourd’hui aux bénéficiaires. D’autres actions venant des bonnes volontés viendront encore dans les prochains jours pour appuyer les efforts déjà fournis par les uns et les autres », a annoncé Saikou Oumar Diallo.

Elhadj Alpha Oumar Diallo

Du côté des bénéficiaires, on se réjouit de ce geste des opérateurs économiques de la commune de Matam. Le président du collectif des victimes du déguerpissement de Kaporo-Rails, Kipé 2 et Dimesse, Elhadj Alpha Oumar Diallo, a vivement remercié les donateurs. « Je suis très heureux aujourd’hui encore en recevant ce don. Nous sommes maintenant à 700 millions francs de dons reçus de la part de nos compatriotes vivant en Guinée et à l’étranger. Nous comptons garder cet argent jusqu’à ce qu’il soit plus consistant puisque nous sommes 1204 personnes.

Donc même si nous avons 1 milliard 200 millions de francs, si on décide de partager l’argent, chacun n’aura qu’un million. C’est pourquoi nous voulons le garder jusqu’à ce qu’il soit plus important, nous allons ensuite acheter des parcelles pour les plus nécessiteux. Même ceux qui sont rentrés au village auront leur part, ils sont inclus dans le recensement », a indiqué monsieur Diallo.

Il faut rappeler que ce sont 1769 bâtiments appartenant à1204 familles qui ont été démolis par le gouvernement guinéen dans les zones de Kaporo-Rails, Kipé 2 et Dimesse. Certaines familles déguerpies sont éparpillées à travers Conakry et d’autres sont rentrées dans leurs villages d’origine.

Amadou Oury Touré pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin