Interpellés, jugés et condamnés à trois mois de prison ferme pour avoir manifesté contre une modification ou changement de la Constitution, les 7 jeunes opposants viennent d’être élargis par la Cour d’Appel de Conakry, rapporte un journaliste que Guineematin.com a dépêché sur place.

La bonne nouvelle à la Cour d’Appel de Conakry a commencé ce lundi, 13 mai 2019, par les réquisitions du procureur. L’empereur des poursuites, Monsieur Baïla Diallo, a purement et simplement demandé la relaxe des 7 oppants.

Ainsi, Boubacar Barry, Thierno Mamadou Diallo, Mohamed Camara, Amadou Soumah, Mohamed Sylla, Mamadou Cellou Diallo et Mohamed Keïta ont été renvoyés des fins de la poursuite pour délit non constitué.

Dans son verdict, le juge de la Cour d’Appel Mamadou Alioun Dramé a également exigé la restitution des T-shirts que portaient les 7 jeunes opposants lors de leur manifestation du samedi 4 mai à Kindia. Une victoire pour les manifestants contre un troisième mandat pour le président Alpha Condé.

A suivre !

Mamadou Baïlo Kéita reviendra largement sur ce verdict

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin