Comme annoncé dans l’une de nos précédentes dépêches, le conseil administratif de la préfecture de Boké a officiellement démarré dans la matinée de ce mardi, 14 mai 2019. Actuellement, les activités se poursuivent conformément au programme établi.

Après la constitution des commissions de travail, la préfecture a présenté son budget annuel prévisionnel qui s’équilibre en recettes et e dépenses à 1 421 656 330 GNF (un milliard quatre cent vingt-un millions six cent cinquante-six mille trois cent trente francs guinéens), contre un budget de l’an 2018 qui s’élevait à 2.162.000.959 GNF (deux milliards cent soixante-deux mille neuf cent cinquante-neuf francs guinéens). Un budget considérablement à la baisse par rapport à celui de l’an passé. Ce qui a suscité quelques réactions du côté des participants qui s’étonnent que le budget régresse au lieu de progresser d’année en année. Mais, le chef de la section budget de la préfecture a justifié cette situation par le fait que ce budget ne prenne en charge que le fonctionnement de la préfecture. Tout ce qui est développement local revient aux conseils communaux.

Avec ce budget, la préfecture envisage réaliser des actions comme la peinture du bâtiment principal de la préfecture, les annexes et la clôture, l’aménagement en dalettes de la cour de la résidence du préfet, la construction et la rénovation des latrines du bloc administratif et l’adduction d’eau au bloc.

En attendant que ce budget soit amandé et adopté, les activités se poursuivent par la présentation des différentes communes.

De Boké, Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin