L’exploitation artisanale de l’or continue de faire des victimes dans la préfecture de Siguiri. Deux personnes ont péri dans un nouvel éboulement survenu hier, mardi 14 mai 2019, dans une mine d’or à Kintinia, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à Siguiri.

C’est sur la mine d’or de Gnakönö, située dans le district de Kamatiya, relevant de la sous-préfecture de Kintinia que cet éboulement s’est produit. Siné Camara, 49 ans, marié à une femme et père de 8 enfants, et Selh Camara, 36 ans, marié à une femme et père de 3 ans, se sont retrouvés coincés dans le trou. Appelés d’urgence, les agents de la Croix-Rouge locale sont intervenus pour tenter de les sauver, mais en vain. Quand ils ont retrouvé les deux hommes, ils étaient déjà morts.

« C’était entre 11 heures et midi, je suis parti effectuer un contrôle sur la mine. J’ai entendu une femme qui alertait les gens par rapport à un éboulement, et j’ai aussitôt appelé la Croix-Rouge qui est extraire les deux corps du trou. Les victimes sont des frères, ils sont de la même famille. C’est vraiment pitoyable », a expliqué Mory Tenin Camara, le Tömböloma (gardien de la mine).

Les deux victimes ont regagné leur dernière demeure ce mardi à Goukouron, un village de la sous-préfecture de Franwalia, d’où ils sont originaires.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin