Après trois semaines de cours théoriques et pratiques, trente deux (32) stagiaires de la police, de la douane et de la gendarmerie nationale ont reçu leurs attestations de fin de formation ce vendredi, 17 mai 2019. C’est l’école nationale de la gendarmerie de Sonfonia qui a servi de cadre à cette remise en faveur de ces officiers et sous-officiers, formés par la Guardia Civil Espagnole, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Cette cérémonie de remise a eu lieu en présence du Haut Commandant de la gendarmerie nationale, le Général Ibrahima Baldé, de l’ambassadeur de l’Espagne en Guinée, d’un représentant de l’Union Européenne et de plusieurs personnalités.

Selon nos informations, cette formation, deuxième du genre en Guinée, s’inscrit dans le cadre du projet Blue Sahel sur financement de l’Union Européenne, exécutée par la Guardia Civile Espagnole. Elle vise la gestion intégrée des frontières, le contrôle de l’immigration clandestine, la lutte contre la criminalité transfrontalière ainsi que la lutte contre le terrorisme, a-t-on appris sur place.

José Léandro Consamau Guardiola

Dans son discours, l’ambassadeur du royaume d’Espagne en Guinée, Son Excellence José Léandro Consamau Guardiola, est revenu sur l’importance de cette formation. « Ce cours est fondamental parce qu’il apporte une formation absolument nécessaire pour le contrôle des frontières, la sécurité du territoire. Donc, pour les pays membres de l’Union Européenne, tout comme la Guinée, c’est fondamental surtout face aux menaces qui peuvent venir du terrorisme ou bien des crimes organisés », estime le diplomate espagnol.

Général Ibrahima Baldé

Pour sa part, le Haut commandant de la gendarmerie nationale, Général Ibrahima Baldé, a rappelé que cette formation est un programme régional piloté par le royaume d’Espagne qui vise à lutter contre le trafic de tous genres et de la traite des êtres humains dans le Sahel occidental. « Si le précédent stage avait pour objet, la gestion et le contrôle de l’immigration illégale, de la criminalité transfrontalière, cette deuxième phase vise essentiellement à outiller les forces de sécurité sur les méthodes et techniques de surveillance des frontières, le contrôle du territoire, mais aussi la lutte contre le terrorisme », a expliqué le Général Baldé.

Aux bénéficiaires de la formation, le Général Baldé a demandé de faire bon usage de l’ensemble des notions apprises au cours de la formation.

Lt. Mariam Kébé

Au nom des 32 récipiendaires, le lieutenant Mariam Kébé a remercié l’ensemble des autorités ainsi que les experts de la Guardia Civil Espagnole qui ont assuré leur formation. Elle a également sollicité la pérennisation de cette initiative au bénéfice des services de sécurité. « Au cours de cette formation, nous avons acquis beaucoup de connaissances permettant à nos unités de pouvoir restituer fidèlement aux autres collègues afin d’être au même niveau. Nous demandons à l’ensemble des nos autorités de nous aider à appliquer à la lettre ce que nous avons appris durant ces trois semaines », a-t-elle plaidé.

A noter que la cérémonie a également connu la décoration de 28 officiers ayant participé à l’opération Barkane au Nord Mali au compte mission de stabilisation des Nations Unies dans ce pays, frappé de plein fouet par les extrémistes religieux.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin