Après quelques semaines d’absence au siège de son parti, Cellou Dalein Diallo a présidé ce samedi, 25 mai 2019, l’assemblée générale hebdomadaire de l’UFDG. A cette occasion, le chef de file de l’opposition guinéenne a évoqué plusieurs sujets d’actualité, dont celui de la disparition des 90 millions de dollars versés à l’Etat guinéen par la société de téléphonie mobile Orange pour l’acquisition de la 4G. Il accuse le gouvernement d’avoir voulu utiliser cet argent pour battre campagne en faveur d’un troisième mandat pour le président Alpha Condé, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Pour Cellou Dalein Diallo, cette situation vient prouver davantage la corruption et la dilapidation des ressources de l’Etat qui caractérisent la gouvernance du régime Alpha Condé. « Ils ont fini de dilapider les ressources du pays et ont été épinglés par le Fonds Monétaire International. 90 millions de dollars qui n’avaient pas été versés au compte du trésor. Le Fonds monétaire a dit : on a appris que ce montant est payé, où est-il ?

Ils (les gouvernants, ndlr) n’ont pas osé dire tout de suite parce que cet argent était sans doute destiné à financer la promotion du 3ème mandat. C’est lorsque la presse et l’opposition en ont parlé, ils ont dit : on a versé au niveau d’un autre compte et les procédures sont en cours pour le ramener au trésor. Pourquoi on n’a pas versé directement au trésor ? », S’interroge-t-il, sous les ovations de ses militants.

L’opposant estime d’ailleurs que ce montant est peu par rapport aux nombreux autres que l’Etat capte notamment dans l’exploitation des ressources minières du pays. « Ils ne font que s’enrichir et ils n’ont pas pitié du pauvre citoyen guinéen, de la jeunesse qui n’a pas d’emploi, des femmes qui souffrent et n’ont pas d’eau. Aujourd’hui, s’ils disent qu’il faut qu’on continue malgré le halte de la constitution, c’est parce qu’ils veulent continuer à dilapider les ressources, à s’enrichir », soutient Cellou Dalein Diallo.

Face à l’augmentation de la quantité de bauxite exportée par notre pays et le niveau de paupérisation des guinéens, le président de l’UFDG se pose assez de questions. « Il (Alpha Condé, ndlr) est très fier de dire : nous exportions 15 millions de tonnes de bauxite, aujourd’hui nous sommes à 50 millions, mais où va cet argent ? Est-ce que les conditions de vie ont changé ? Est-ce qu’on assaini la ville aujourd’hui ? Est-ce que les salaires ont augmenté proportionnellement ? Est-ce que les élèves sont dans des classes beaucoup plus confortables ? Est-ce que le guinéen assure ses deux ou trois repas par jour ? »

C’est pourquoi, le chef de file de l’opposition guinéenne réitère son appel à la mobilisation de ses militants pour barrer la route au projet de troisième mandat du président Alpha Condé. « Soyez prêts, Alpha est prêt parce qu’autour de lui, malgré toutes les prises de position, il veut passer outre. Il faut qu’il nous trouve sur son chemin parce que nous avons le soutien de tout le peuple de Guinée. C’est tout le peuple qui sera dehors parce qu’on veut mettre fin à cette misère imposée et qui ne se justifie pas compte tenu des richesses du pays et surtout des flux importants de ressources qu’on a enregistrés ces derniers temps », a-t-il dit.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin