Un jeune homme, accusé de tentative de meurtre, a été arrêté hier, mardi 28 mai 2019 à Siguiri. Lamine Barry a été interpellé par les brigades de surveillance de la ville après avoir tenté d’ôter la vie à Lanciné Sidibé. Il a dit avoir agi sous les instructions de quelqu’un qui lui a promis une moto et un montant de 10 millions de francs comme récompense, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

C’est dans la nuit du lundi au mardi, 28 mai 2019 que Lamine Barry, charretier, a tenté de tuer Lanciné Sidibé, un autre charretier avec lequel il exerce son activité. Il a donné un coup de machette à la victime qui est tombée. Lanciné Sidibé a appelé au secours et a été secouru par des gens qui l’ont conduit à l’hôpital, où il a été sauvé.

« Après la prière de 20 heures, j’étais couché dans ma chambre. Il est venu me trouver, il m’a demandé de partager avec lui les mangues qu’il avait, j’ai décliné son offre en lui expliquant que je ne pouvais pas manger les mangues actuellement parce que c’est le Ramadan et je risque d’avoir des maux de ventre.

Je me suis levé pour lui donner un sac en plastique, c’est ainsi qu’il a pris une machette pour donner un coup au niveau de mon cou. Je suis tombé, j’ai crié pour alerter les voisins et il a pris la fuite », témoigne le jeune homme que nous avons trouvé dans son lit d’hôpital.

Informées de l’acte, les brigades de surveillance de Siguiri, dirigées par Mamady Siaman Diawara, ont engagé des recherches et ont réussi à mettre main sur l’auteur de la tentative de meurtre. « J’étais couché lorsque des jeunes sont venus m’informer de la situation, aux environs de 21 heures. J’ai pris ma moto pour aller alerter toutes les gares routières de la ville. C’est ainsi qu’il a été repéré alors qu’il tentait de sortir de la ville. Nous avons réussi donc à l’arrêter », explique le responsables des brigades de surveillance, composées de civils et qui assurent la sécurité dans les quartiers de la ville de Siguiri.

Lorsqu’elles ont mis mains sur le jeune homme, les brigades de surveillance l’ont conduit à la gendarmerie. Lamine Barry a reconnu avoir tenté de tuer son ami mais il dit n’être qu’un exécutant. Selon lui, le commanditaire de l’acte lui a promis de l’argent et une moto pour qu’il tue son ami. « C’est le nommé Pot qui m’a dit de le tuer. Il m’a donné une machette et m’a promis une moto neuve et un montant de 10 millions de francs comme récompense si je le tuais. Je suis allé donc lui donner un coup de machette et j’ai pris la fuite », a-t-il laissé entendre.

Lamine Barry se trouve actuellement dans les mains de la gendarmerie de Siguiri qui a ouvert une enquête pour en savoir plus sur ce dossier.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin