La mairie de Ratoma a tenu ce jeudi, 30 mai 2019, la première session de son conseil communal. A l’issue des travaux, les élus de cette commune ont adopté un budget prévisionnel de plus de 45 milliards de francs guinéens pour l’exercice 2019, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Cette première session du conseil communal de Ratoma intervient trois mois après l’installation des conseillers. Les élus de cette commune ont examiné et adopté le Programme Annuel d’Investissement (PAI) de la mairie pour l’exercice 2019. Ils ont adopté également le budget prévisionnel de cet exercice qui se chiffre à plus de 45 milliards de francs guinéens.

maire de cette commune, Souleymane Taran Diallo
Souleymane Taran Diallo

Des décisions satisfaisantes pour le maire de cette commune, Souleymane Taran Diallo. « Au terme d’une longue et ardente journée, nous avons travaillé de façon ardue et nous avons abouti à des résultats que je dirais positifs. Nous avons examiné ensemble, avec quelques fois de la passion, mais toujours intelligemment, le programme annuel d’investissement (PAI) que nous avons examiné très attentivement, discuté dans ses moindres détails et nous l’avons finalement adopté avec des réserves.

Nous avons examiné le budget et là également, les débats n’ont pas manqué. Nous avons discuté en long et en large de ce budget que nous voulons un budget de développement qui s’élève à un montant de 45 milliards 498 millions 880 mille francs guinéens. C’est le montant du budget que nous avons souhaité pour Ratoma pour cette année 2019 », a annoncé le maire.

Selon lui, au cours de la session, les débats ont été houleux entre les conseillers, mais finalement, un consensus a été trouvé sur tous les points, même s’il y a eu des réserves sur certains points. « Il y a eu beaucoup de débats et de propositions et nous en tiendrons compte pour revoir certaines parties du budget, tenant compte de certaines réalités. Ces réserves, nous en tiendrons compte et nous allons travailler le document comme nous l’avons promis », a-t-il dit.

Quant au règlement intérieur qui a aussi été adopté, le maire a expliqué qu’il y a eu beaucoup de choses qui ont été applaudies, qui ont été trouvées intéressantes, mais il y a eu également assez de critiques concernant un des aspects de ce règlement. « Nous avons pris bonne note des critiques et nous ferons ce que le conseil communal a souhaité que nous fassions ensemble avec tous les conseillers. Ce règlement a été adopté à l’unanimité moins une voix, donc à la majorité», s’est félicité Souleymane Taran Diallo.

Alpha Amadou Barry, chef service finances à la mairie de Ratoma,
Alpha Amadou Barry

Mais, en ce qui concerne le budget adopté, Alpha Amadou Barry, chef service finances à la mairie de Ratoma, a indiqué qu’à l’heure actuelle, la commune n’est en mesure de mobiliser que15 milliards 500 millions dans le budget de 45 milliards 498 millions 880 mille francs guinéens. C’est pourquoi, elle compte se tourner vers les partenaires financiers pour combler le gap.

« On ne peut pas aller au-delà de l’orthodoxie financière et de la procédure budgétaire. Nous utilisons le budget qui est notre arme et tout ce qui est en dehors de ça, on préfère ne pas en débattre. Les 15 milliards 500 millions sont repartis comme suit : 9 milliards 300 millions en termes d’investissement et 6 milliards 200 millions en termes de fonctionnement », a-t-il expliqué.

A noter qu’avec ce budget, plusieurs axes prioritaires ont été définis par les conseillers communaux, parmi lesquels, figure l’assainissement de la commune.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin