L’ONG COGINTA, en collaboration avec les autorités guinéennes, poursuit le processus d’introduction de l’initiative « Policier référent » à l’intérieur du pays. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre de la doctrine police de proximité. Le lancement officiel de ce concept a eu lieu ce vendredi, 31 mai 2019 dans la commune urbaine de Mamou, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

La cérémonie de lancement officiel a eu lieu successivement aux lycées Elhadj Aboubacar Doukouré et Amilcar Cabral, choisies comme écoles pilotes. Selon Justine Neloumgaye, chargée de programme de l’ONG COGINTA, « l’objectif de cette initiative est de prévenir, protéger et éduquer. C’est de renforcer les capacités des policiers référents en vue d’une meilleure sensibilisation dans les collèges et les lycées pilotes. Ainsi, pendant une semaine, ils seront formés sur les thèmes portant sur :

La doctrine de la police de proximité, la psychologie de l’enfant et de l’adolescent, les méthodes pédagogiques et les techniques d’animation et de communication auprès d’une population jeune. Ce projet est notamment aujourd’hui dans les écoles, c’est pour renforcer les liens d’amitié, renouer la confiance entre policiers et élèves, policiers et populations », a-t-elle expliqué. 

Capitaine Ibrahima Diallo, l’un des policiers référents de Mamou, a salué cette initiative qui, selon lui, a permis déjà de rapprocher la police des élèves. « Nous sommes vraiment contents aujourd’hui. Avant, les policiers et les élèves étaient comme des ennemis, chaque fois qu’on venait intervenir, ils nous cognaient avec des pierres, nous traitant comme d’ennemis. Mais maintenant, à travers ce projet, nous sommes de vrais amis. Nous sommes à leur disposition pour leur sécurité surtout en milieu scolaire. Je demande aux acteurs de l’éducation d’appuyer cette belle initiative », a lancé l’officier de police.

Dans les écoles pilotes, c’est également la satisfaction. En témoigne d’ailleurs la forte mobilisation des élèves, enseignants et des responsables de ces établissements scolaires. « Nous sommes très réconfortés par cette belle initiative en milieu scolaire. Surtout notre lycée est l’un des plus grands lycées du pays. Cette installation des policiers référents nous aidera à canaliser les élèves qui auront l’intention de se comporter mal au sein de notre école. Nous sollicitons auprès de l’ONG COGINTA de multiplier cette magnifique initiative dans la plupart des établissements du pays », a dit Ousmane Koita, le proviseur du lycée Elhadj Aboubacar Doukouré.

Il est à noter que le policier référent est un agent qui intervient directement en milieu scolaire dans le cadre d’une mission de sensibilisation et d’éducation à la citoyenneté, en vue de prévenir la délinquance chez les mineurs.

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Tel : 625 69 89 19/657 34 39 39 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin