La nuit du Destin, autrement appelée Laylatoul Ghadri, a été célébrée par la communauté musulmane de Guinée dans la nuit du vendredi 30 mai au samedi 1er juin 2019. Dans la ville de Faranah, de très nombreux fidèles musulmans ont pris d’assaut les différentes mosquées pour adorer Dieu et demander sa miséricorde, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

À la tombée de la nuit de ce vendredi, les fidèles musulmans de Faranah se sont massivement mobilisés pour célébrer Laylatoul Ghadri. Des prières, des cantiques et la lecture du saint Coran ont ponctué cette nuit.

Selon Elhadj Aboubacar Touré, premier imam de la grande mosquée de Faranah, « aujourd’hui, nous célébrons Laylatoul Ghadri. C’est Dieu lui-même qui a parlé de la valeur de cette nuit. Il a dit que c’est au cours de cette nuit qu’il fait descendre ses anges sur la terre pour saluer les musulmans jusqu’au matin. La nuit exacte de Laylatoul Ghadri n’est pas connue. Mais, après les échanges, ils ont convenu à la nuit du 26 au 27 du mois saint de Ramadan ».

Par ailleurs, Elhadj Aboubacar Touré a fait savoir que « c’est pour le respect du prophète Mohammad (Paix et Salut sur Lui) que ce jour a été choisi, parce que ses descendants et compagnons n’ont pas eu longue vie comme ceux qui les ont précédé. Une nuit d’adoration de Laylatoul Ghadri est plus que mille mois d’adoration. Cela équivaut à 83 ans et 4 mois d’adoration ».

En outre, l’imam de la grande mosquée de Faranah a saisi cette occasion pour inviter les citoyens à la solidarité. « Nous invitons toute la population de s’intégrer dans la religion musulmane pour qu’on puisse travailler ensemble pour la promotion de l’islam et s’entraider pour qu’un beau jour on se retrouve au paradis. Ainsi, nous prions Dieu qu’il nous offre beaucoup de ces nuits pareilles. Nous prions qu’il y ait la paix, la concorde, la quiétude et la fraternité entre les guinéens de tout bord », a dit Elhadj Aboubacar Touré.

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com
Tel: 00224 620 24 15 13 / 660 27 27 07

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin