De nouveaux éboulements se sont produits hier dimanche, 02 juin 2019 dans des mines d’or de la sous-préfecture de Kintinia (Préfecture de Siguiri). Ils ont coûté la vie à deux personnes, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Siguiri.

Le premier éboulement est survenu dans une mine d’or située dans le district de Kolifani. Le second a eu lieu dans la commune rurale de Kintinia. Dans chacun de ses accidents de travail, un mineur a été tué. C’est Mamady Camara, agent de la Croix-Rouge locale, et ses collègues, qui ont extrait les corps des trous. Il déplore ces pertes en vies humaines.

« C’est pitoyable. Ces deux victimes étaient parties chercher les frais de fête. Malheureusement, ce sont leurs corps sans vie qui sont rentrés chez eux. On a été informé d’abord du premier cas survenu à Kofilani, nous sommes allés extraire le corps de la victime. Pendant qu’on remettait ce corps à sa famille, on nous a signalés aussi celui de Kintinia Centre. Nous sommes partis aussi rechercher cet autre corps pour le remettre à sa famille », a-t-il expliqué.

A noter que les victimes sont : Ansoumane Kouyaté, 30 ans, marié et père de deux enfants ; et Fodé Diawara, 55 ans, marié à trois femmes et père de deux enfants. Ils ont regagné leur dernière demeure le même jour dans la sous-préfecture de Kintinia.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com