La police routière de Labé dresse un bilan satisfaisant de la célébration de la fête marquant la fin du Ramadan. Selon ce service de sécurité, aucun cas d’accident de la circulation n’a été enregistré à cette occasion dans la ville de Karamoko Alfa Mo Labé, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Les jours de fête sont des moments de joie qui se soldent souvent par de la tristesse à Labé. Une tristesse causée par le taux élevé d’accidents de la circulation enregistrés et qui font des blessés, des dégâts matériels et parfois même des morts. Mais cette année, la fête de Ramadan a dérogé à cette règle. Selon la police routière, aucun cas d’accident n’a été enregistré le jour de la fête et un seul a été enregistré le lendemain.

« Le jour de la fête, il n’y a pas eu d’accidents. C’est le lendemain que les gens qui partaient pour les salutations familiales faisaient de l’abus. C’est ce jour qu’un seul cas d’accident a été enregistré, la collusion entre deux véhicules aux environs de 3 heures du matin. L’un voulait éviter un trou et il est parti cogner la partie le véhicule qui venait en sens inverse.

Heureusement, on n’a pas enregistré de blessés, seulement les dégâts matériels ont été importants », a déclaré le colonel Tidiane Sanoh, commissaire spécial de la sécurité routière de Labé.

Selon l’officier, « si vous voyez que cette fois-ci il n’y a pas eu assez d’accidents que l’année précédente, c’est dû au fait que la sensibilisation est comprise par les usagers. Ils ont compris qu’il ne faut pas rouler, ivre, et qu’il faut respecter le code de route. Le service de sécurité routière de Labé se félicite de ce constat ».

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com