La gestion de la Guinée sous l’ère du président Alpha Condé est souvent décriée par les opposants au régime. C’est dans cette dynamique que Dr Ousmane Kaba, président du Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES), a tiré à boulets rouges sur la gouvernance actuelle de notre pays, caractérisée par « la corruption et le détournement des deniers publics ». C’était à l’occasion de l’assemblée générale du parti, organisée ce samedi, 8 juin 2019 à son siège à Nongo, dans la commune de Ratoma, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Pour Dr Ousmane Kaba, « la Guinée est un pays qui plait au bon Dieu, car il a donné tout à la Guinée. Malgré cela, nous sommes dans le plus grand paradoxe… La Guinée est un pays qui est debout et qui ne se laissera jamais abattre par les apôtres de la confiscation du pouvoir. Je tiens à dire, lorsqu’on parle d’une nouvelle Constitution, c’est un argument. Ce qu’ils veulent, c’est une présidence à vie, chose que nous n’acceptons pas, parce qu’une seule personne ne peut pas confisquer le pouvoir à vie », a dénoncé le président du PADES.

Par ailleurs, Dr Ousmane Kaba a critiqué « l’achat de conscience et la corruption » qui se passent dans les villes de l’intérieur du pays pour faire la promotion du 3ème mandat. « On fait des voyages, on va dans différentes villes de la Guinée, comme ils n’arrivent pas à mobiliser, on transporte des gens dans ces centres villes, on les montre à la télévision pour dire voilà ceux qui supportent le 3ème mandat et on mobilise les gens avec l’argent public volé. Hier, c’était Kindia, Boké. Ça ne réussit nulle part et aujourd’hui, ils sont à Kankan où était prévue la grande manifestation du PRG Arc-en -ciel pour un 3ème mandat. Mais, il n’ya pas eu de manifestation parce qu’il n’y a personne. Ils n’arrivent plus à mobiliser les gens, malgré beaucoup d’argent volé et distribué », a fustigé le président du PADES.

Les conditions de vie des populations ont également été abordées au cours de cette rencontre politique. Dr Ousmane Kaba a fait savoir que les défis à relever pour le développement de notre pays sont énormes. « Voilà un pays où il n’ya même pas de route, qui manque d’électricité. Voilà un pays, depuis 10 ans, qui n’a pas réussi à faire des chemins de fer. Voilà un pays, qui depuis 10 ans, n’arrive même pas à nettoyer la ville de Conakry et c’est eux qui demandent encore d’autres mandats. Ce n’est pas possible, parce qu’ils ont donné les preuves de leur incapacité », soutient-il.

S’agissant du secteur minier, Dr Ousmane Kaba a dénoncé le manque de transparence dans la gestion des entreprises minières qui opèrent dans la préfecture de Boké, ville martyre. « La Guinée est un pays minier mais pour rien. Vous savez que toute la bauxite que l’on extrait à Boké, ça ne sert à rien. Aucune entreprise ne paye de taxe à l’Etat à part CBG qui fait des efforts depuis 20 ans. Actuellement, on est en train de raser toutes les collines de Boké pour rien. Même les entreprises qui font 42 millions de tonnes de Bauxite ne payent pas d’impôts à l’Etat ni de taxes. Donc, on est en train de détruire la Guinée pour rien. Le pays-là ne gagne pas d’argent, nous sommes incapables de financer nos routes avec les mines. Alors, pourquoi on va exploiter les mines partout si ça ne sert à rien ? C’est ça le véritable scandale. Ils ont rasé tous les arbres à Boké… On est en train de transformer la Guinée en désert, tout ça pour rien. Le véritable scandale de la Guinée, c’est les entreprises minières qui ne payent de taxes à la Guinée. Voilà Boké, la ville martyre qu’on est en train de détruire pour rien », se désole le président du PADES.

Amadou Oury Touré pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin