Comme annoncé précédemment, le ministre des Transports, Aboubacar Sylla, a pris part à l’assemblée générale du RPG Arc-en-ciel du samedi, 08 juin 2019. Une première depuis son entrée au gouvernement, dirigé par Ibrahima Kassory Fofana. Une occasion mise à profit par les responsables du parti au pouvoir pour l’appeler à une franche collaboration avec eux, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

C’est en compagnie d’une délégation de l’UFC, sa formation politique, que le ministre des Transports, Aboubacar Sylla, s’est rendu au siège du RPG Arc-en-ciel. Une présence vivement saluée par les responsables du parti au pouvoir, qui n’ont pas manqué d’appeler dans le même temps l’ancien opposant, à une franche collaboration. « Nous sommes très heureux de recevoir cette forte délégation de l’UFC. Vous savez, ce qui est très important dans les relations humaines, c’est la confiance réciproque. Ce que nous voulons pour ce parti, c’est la bonne collaboration franche.

Ce que nous voulons, c’est rendre justice à ce peuple de Guinée. Ce que nous voulons, c’est d’avoir un parcours radieux à chacun de nos partis au niveau de l’arène nationale. Voilà notre aspiration profonde. Nous souhaitons la bienvenue à la délégation. La direction nationale de notre parti est entièrement à votre disposition et nous voulons aller la main dans la main avec vous pour tirer ce peuple de l’ornière », a déclaré l’Honorable Saloum Cissé, secrétaire général du RPG Arc-en-ciel et premier vice-président de l’Assemblée nationale.

Des paroles pleines de signification quand on sait le parcours de l’homme qui était il y a peu encore le porte-parole de l’opposition républicaine, député élu sur la liste de l’UFDG et qui avait une position très dure à l’égard du président Alpha Condé et son régime. Aboubacar Sylla s’était également montré toujours discret depuis son arrivée au gouvernement à tel point que certains laissaient entendre qu’il était opposé à un troisième mandat pour l’actuel chef de l’Etat.

L’actuel porte-parole du gouvernement a tenu donc à couper cours à cette rumeur. « Je suis à 100% pour une nouvelle Constitution. Celle de 2010 était une constitution de transition, destinée simplement à organiser l’élection présidentielle du 27 juin 2010 », a-t-il lancé devant les responsables et militants du RPG Arc-en-ciel, sous un tonnerre d’applaudissements.

Aboubacar Sylla n’a pas aussi tari d’éloges à l’endroit du Pr Alpha Condé et son parti, sans lesquels, dit-il, « il n’y aurait pas de démocratie en Guinée ». Il a, enfin, annoncé sa volonté de signer une alliance entre son parti, l’UFC, et le RPG Arc-en-ciel.

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin