Mme Diallo Hadja Assiatou Bah

Le nouveau texte de loi sur le statut général des agents de la fonction publique a été finalement adopté par l’Assemblée nationale, le 5 juin, à l’unanimité des députés présents. Ce texte qui définit les droits et devoirs des agents de la fonction publique a eu pour commission de fond, la commission fonction publique, action sociale et affaires religieuses, présidée par l’Honorable Assiatou Bah Diallo de l’UFDG.

Lors de la séance plénière consacrée à l’examen et adoption de ce texte, la présidente de la commission a à la fois introduit et procédé à la lecture de ce rapport.

Un reporter de Guineematon.com qui a suivi les débats vous propose, ci-dessous et in extenso, l’introduction très appréciée de Madame Siradiou Diallo et l’intégralité du rapport portant « Statut général des agents de la fonction publique ».

« Au lendemain de la fête de l’Aid, je saisis cette occasion qui m’est offerte en tant que Présidente de la Commission Publique, Action Sociale, et Affaires Religieuses pour souhaiter une bonne fête à vous et à vos familles. Qu’il me soit également permis de formuler un vœu pour notre pays. Je souhaite que la Guinée en finisse avec le cycle de violence et qu’elle amorce, un nouveau virage, un nouveau départ, une nouvelle vision, de nouvelles perspectives. Je souhaite qu’elle soit un havre de paix, un royaume d’Amour ouvert à tous, où chacun peut tout ce qu’il veut, pourvu qu’il ne veuille pour personne ce qu’il ne veut pas pour lui-même, mieux qu’il veuille pour tous ce qu’il veut pour lui-même afin de reconstruire le tissu social qui en a grand besoin. Que votre chemin de vie soit pavé d’esprit de pardon, de Paix, d’Amour de bienveillance, de Tolérance, de Joie et de Bonheur. Monsieur le Président et chers collègues Après les Rendez-Vous ratés du moi dernier, nous voilà de nouveau réunis ce matin autour du projet de loi portant statut des agents de la Fonction Publique . Cette loi devait être corrigée sur les insuffisances, les lacunes et autres dysfonctionnements de l’Administration guinéenne Il vous souviendra que nous n’avions pas d’autre choix que de reporter la rencontre autour du texte de loi. Et tout le monde aura compris que c’était reculer pour mieux sauter ! Un report qui aura permis, si besoin en est, de mesurer le profond sens des responsabilités des honorables députés, de garder intacte notre crédibilité… En prime la morale est sauve ! Par bonheur, l’inter commission a bel et bien eu lieu. Mais les mêmes causes produisant les mêmes effets, il n’y a pas eu foule. Toutefois la richesse et la qualité des interventions des honorables députés ont fait toute la différence. C’est le lieu et le moment de rendre à César, ce qui est à César. Parmi la dizaine de députés présents, les honorables Babara Fofana, Kalémoudou Yansané, Alpha Sila Bah et Dr Ben Youssouf Keita que je salue au passage, ont soulevé des questions pertinentes. La Directrice Nationale de la Fonction Publique Mme Aissatou Bah et le PREMA, Mr Amara Camara qui maitrisent bien leurs dossiers ont largement éclairé nos lanternes respectives. Au bout du compte, vu l’importance du sujet, nous avons sollicité des réponses écrites. Et nos amis de la Fonction Publique, ont diligenté un document bien argumenté, charpenté que la Commission a bien exploité. Mr le Président, Etant donné que le rapporteur de la Commission est absent, faut-il confier au Rapporteur Général le soin de lire le présent rapport ou dois-je continuer sur ma lancée ! ».

Guineematin.com vous propose de cliquer sur le lien suivant pour ouvrir ce rapport :

Rapport sur le Statut général des agents de la Fonction publique

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin