Le nouveau préfet de Télimélé poursuit ses rencontres de prise de contact avec les différents acteurs de sa zone de juridiction. Amadou Sadjo Diallo a conféré ce mercredi, 12 juin 2019, avec les sous-préfets et les maires de la préfecture. L’objectif était d’échanger avec les administrateurs territoriaux et les élus locaux pour s’enquérir des conditions de fonctionnement de leurs collectivités et projeter une éventuelle tournée de l’autorité préfectorale dans ces localités, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Plusieurs points relatifs au bien-être de la préfecture ont été débattus à cette occasion, notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’agriculture, de l’environnement, des eaux et forêts et de la sécurité. Prenant la parole, le préfet a exhorté ces différents responsables à une mutuelle collaboration, gage selon lui, du développement de toute localité.

« Vous devez vous rappeler que vous êtes les représentants de vos populations d’une part et les représentants de l’État d’autre part. Vous ne devez pas faire tout ce que vous voulez, abstenez-vous de faire tout ce qui pourra vous compromettre, agissez pour le bien-être des citoyens qui aspirent à un lendemain meilleur. Ce qui passe nécessairement par les infrastructures sociales de bases », a dit Amadou Sadjo Diallo.

S’adressant particulièrement aux maires, il renchérit en ces termes : « Vous les maires, estimez-vous heureux aujourd’hui, grâce au leadership et à l’esprit d’ouverture du président de la République, le professeur Alpha Condé. Vous avez la chance de coïncider au transfert des compétences de l’État aux collectivités. La plus petite commune qui percevait 25 millions pour son fonctionnement, reçoit maintenant plus d’un milliard de francs guinéens. C’est un acte courageux de sa part qu’il faut reconnaître et saluer », a dit le préfet.

Par ailleurs, Amadou Sadjo Diallo a invité les deux communes de convergence que sont : Sarékaly et Daramagnaki à redoubler d’efforts pour mériter la confiance des partenaires. Car, dit-il, l’avenir de toutes les autres collectivités du pays en dépend.

Pour ce qui est de l’environnement, le préfet a pointé du doigt certains responsables territoriaux et autres élus, qu’il accuse de contribuer grandement à sa destruction. Il a promis toutefois, d’user de tous ses moyens pour freiner ce désastre. C’est dans ce cadre d’ailleurs qu’il annonce avant l’institution d’une journée préfectorale de reboisement. Prévue en juillet prochain, cette journée sera une occasion pour chaque citoyen de la préfecture de Télimélé de planter au moins un arbre, afin de contribuer à la protection de l’environnement.

Le préfet annonce, enfin, qu’il va communiquer très prochainement à ces autorités locales le programme de la tournée qu’il compte mener dans les différentes collectivités de la préfecture.

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Tél. : 622525250

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin